Lesotho-Algérie, aujourd’hui à Maseru à 14h00 : une simple formalité ?

La sélection algérienne se présente dans la peau de favori pour ne faire qu’une bouchée de son adversaire de Lesotho lors de leur confrontation cet après-midi (14h00) à Maseru dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2017, des éliminatoires où les protégés de l’entraîneur Christian Gourcuff se veulent une totale réussite en tablant tout simplement sur un parcours sans faute. Et même si le Lesotho est très loin au classement Fifa par rapport à l’Algérie, il n’en demeure pas moins que le coach français des Fennecs préfère plutôt se méfier de cet adversaire, surtout que la rencontre va se dérouler dans des conditions difficiles, vu que la ville de Masuro est située à 1500 mètres de la mer, et vu aussi que la partie est programmée sur un terrain en pelouse synthétique très dure. C’est ce qui explique en outre les appréhensions du coach national, qui sont confortées également par les conclusions qu’il a lui-même tirées du visionnage de certaines précédentes rencontres de Lesotho, un adversaire qu’il juge ‘’capable de tout’’.  »J’ai vu deux matchs du Lesotho dans le cadre de la Coupe du COSAFA en mai dernier, en plus de la rencontre face à l’Ethiopie à Addis Abeba, où ils étaient tout prêts de la victoire, mais ils ont fini par craquer en fin de match sous l’orage. C’est une équipe qui avait donné du fil à retordre à l’Ethiopie, qui est joueuse, un peu à l’image des sélections de ce coin du continent.

Les joueurs sont de petite taille, assez vifs et techniciens. Sur une surface synthétique, ils sont bien habitués à développer leur jeu en vivacité », avertit le technicien breton.Toujours est-il que la belle forme affichée par la plupart des internationaux algériens, à l’image notamment de Riyad Mahrez, totalement rétabli de sa blessure, conjuguée aux très bonnes conditions dans lesquelles les Verts ont préparé le match, poussent leur patron technique à se montrer optimiste. «Mes joueurs seront dimanche en possession de tous leurs moyens. L’objectif assigné est bien clair : tout faire pour l’emporter», lance le technicien breton, comme pour annoncer la couleur.
Et d’enchainer : « Nous irons là-bas pour imposer notre jeu d’abord et gagner, et puis il y aura un adversaire pour nous contrarier. Nous avons un groupe jeune mais qui a acquis de la maturité pour ce genre d’épreuve».Gourcuff a averti en revanche qu’au Lesotho «les Verts seront dans des conditions beaucoup plus difficiles qu’en Afrique du Sud», assurant néanmoins que l’équipe nationale a «bien préparé le match, maintenant place à la concentration et à la réalité du terrain.
Dès notre arrivée, nous allons effectuer une séance allégée. Je peux assurer que nous serons en possession de tous nos moyens dimanche », réitère Gourcuff.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>