SANITAIRES SONT TRÈS DÉGRADÉS

LES RÉSERVoirs D’EAU ET LES SANITAIRES SONT TRÈS DÉGRADÉS ET INSALUBRES : Certains établissements scolaires à Alger alertent quant au manque d’hygiène

La dégradation de l’environnement et ses effets sur la santé reste le principal facteur qui affecte aujourd’hui nos élèves dans certaines écoles primaires. Certains sanitaires des écoles à Alger manquent d’hygiène. Lors de notre discussion avec quelques parents d’élèves, ces derniers précisent au «Courrier D’Algérie» que ce constat reste longtemps ignoré.
Une situation qui les préoccupe de plus en plus : «La saleté des toilettes à l’école pousse certains élèves de se retenir des heures plutôt que d’aller aux toilettes», nous affirmera, Ali, un parent d’élève, interrogé à l’entrée d’une école primaire à Alger. Son voisin à côté se joint à la discussion : «Malheureusement, l’école est devenue aujourd’hui un terrain fertile de nombreuses maladies, notamment dues au manque d’hygiène, et la conséquence de ces négligences dans l’hygiène peut être néfaste et fatale pour la santé de nos enfants !…».
Ainsi, les parents abordés déplorent, avec désaroi, le manque de papier toilette dans les sanitaires de ces établissements scolaires, dénonçant, dans ce sillage, que de nombreux élèves utilisent des papiers arrachés de leurs cahiers pour se faire nettoyer. D’autres ont soutenu que même certains écoliers partagent le même espace pour s’uriner.
Par ailleurs et de l’avis des élèves interrogés sur place, ces derniers nous ont révélé, néanmoins, qu’il n’y a pas d’eau et de papier « toilette» dans les sanitaires de leurs écoles.

Les parents d’élèves : «Il faut réhabiliter correctement les sanitaires des écoles»
Également, lors de notre virée dans quelques établissements scolaires, aux environs de la capitale, nous avons remarqué que des toilettes sont souvent bouchées ou cassées exhalant des odeurs désagréables.
De même, les installations d’eau n’ont pas de robinets. Pis encore, les portes sont pratiquement cassées ou sans serrure. Dans certains établissements scolaires, nous avons aussi remarqué que ceux-ci ne disposent pas d’eau, ni de savon, ni d’eau de javel pour se laver les mains.….. Djaoudat, qui assistait aussi à notre discussion, n’a pas caché son mécontentement. Il soulignera à ce propos que l’entretien et le nettoyage des toilettes doit se faire d’une façon régulière pour préserver la santé des élèves, et après un court silence, il enchaînera : «C’est désolant de voir avec quel mépris, des élèves préfèrent s’abstenir de se rendre aux toilettes de leurs écoles et rester toute la journée en train de souffrir ….».
De même, des parents ont saisi l’occasion de notre présence pour dénoncer l’état catastrophique de ces toilettes. Salah juge, dans ce contexte, qu’il serait urgent de réhabiliter correctement ces sanitaires avec de nouvelles installations hygiéniques.
Pour leur part, des praticiens de la santé, contactés hier, nous ont confirmé également que ces lieux non hygiéniques constituent incontestablement une source de plusieurs maladies infectieuses.

Le président de l’association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed : «Il faut renforcer le contrôle sanitaire dans nos établissements scolaires»
Également, contacté hier, le président de l’Association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed a insisté sur le fait que les établissements scolaires soient toujours propres, tout en évoquant ainsi la nécessité d’un retour au contrôle de l’hygiène des sanitaires en milieu scolaire.

Le Dr. Djamel- Eddine Oulmane, expert de la promotion de la santé : «L’hygiène dans les établissements scolaires est très importante».
Il a pour, sa part, mis en avant la nécessité d’avoir une bonne hygiène scolaire pour éviter toute contamination.
Mehdi Isikioune