9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Les écoles des Cadets de la Nation de l’ANP s’ouvrent au public

En exécution du plan de communication pour l’année 2018, approuvé par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire et en vue de faire connaître les modalités de formation au sein des Écoles des Cadets de la Nation et les conditions de recrutement, des journées d’information ont été organisées, jeudi dernier, au niveau des Centres d’information Territoriaux de l’Armée nationale populaire des willayas de Blida, Oran, Béchar, Sétif et Batna et les Maisons de la culture des wilayas de Béjaïa, M’sila, Tiaret, Illizi, Aïn Salah et Laghouat ainsi qu’au niveau de la Bibliothèque principale de Tamanrasset, a indiqué le MDN dans un communiqué. Ces manifestations ont essentiellement porté sur des expositions photographiques et différents stands de présentation, à l’instar de celui dédié aux conditions d’inscriptions et le stand pédagogique où le public a reçu d’amples explications présentées par les cadres des Écoles des Cadets de la Nation, explique-t-on. Enfin, la même source précise que ces journées d’information, qui s’étaleront jusqu’au 24 mars 2018, ont connu une grande affluence du public et des médias et ont constitué une opportunité pour s’enquérir de près sur les différents moyens pédagogiques engagées au sein des Écoles des Cadets de la Nation.

63e session de formation du club de presse Ooredoo : Les réseaux sociaux et l’information ; Atouts, Enjeux, Controverses et Défis…
Ooredoo poursuit son programme de formation dédié aux journalistes et professionnels des médias algériens et a organisé, ce jeudi 22 mars 2018, la 63ème session de formation de son Club de presse au niveau de son institut, sis à Tixeraïne (Alger). Cette session de formation sous le thème : «Atouts, Enjeux, Controverses et Défis de Facebook», a été animée par le Professeur Laïd Zaghlami, Spécialiste des médias, Docteur en Communication, Professeur à la Faculté des sciences de l’information et de la communication Université Alger 3.
Dans son introduction, Dr. Zaghlami a abordé les mutations qui caractérisent le paysage médiatique mondial de nos jours, soutenues par l’énorme progrès technologique de l’écosystème d’information et de la communication. Un changement qui est guidé par «la suprématie » des sociétés des médias sociaux et de l’Internet : GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), mais aussi Microsoft, Yahoo, Twitter, etc…
Des géants qui sont les principaux protagonistes de la Révolution de la Communication mobile et qui sont omniprésents dans la vie des utilisateurs avec notamment leurs applications et plateformes. Détaillant le cas du plus grand réseau social au monde ; Facebook, le formateur a indiqué que « la portée de Facebook est bien plus grande que toute autre plateforme sociale, et est devenu, dans certains pays, la première source d’informations devançant de loin les médias conventionnels, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs». C’est ainsi que Facebook concurrence directement le journalisme et selon le formateur citant la célèbre journaliste britannique Emily Bell, « les médias sociaux et à leur tête Facebook n’ont pas seulement avalé le journalisme, ils ont tout avalé». Revenant sur le cas de l’Algérie, Dr. Zaghlami a indiqué que Facebook est devenu un véritable phénomène social avec plus de 16 millions d’utilisateurs.
Toutefois, il préconisera une stratégie pour un bon usage des réseaux sociaux pour l’Algérie, en tant que canaux de communication entre citoyen et administrateur et vecteurs de consolidation des valeurs notamment de citoyenneté et de civisme. La 63e session de formation s’inscrit dans la série des formations dispensées par Ooredoo depuis la création de son Club de Presse en 2006. À ce jour, 63 sessions de formation ont été assurées, dont 8 en régions pour les journalistes correspondants.

Qui est Dr. Laïd Zaghlami ?
Titulaire d’un Doctorat 3e Cycle de l’Université de Surrey (Grande Bretagne) et d’un Doctorat en sciences de la Communication de l’Université d’Alger, Dr. Laïd Zaghlami est Maître de Conférences à la Faculté des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université Alger 3. Il entame son parcours professionnel en 1982 à la Radio et la Télévision Algérienne où il a occupé de nombreux postes de responsabilités, passant de journaliste à Rédacteur en chef spécialisé, puis Chef de département Chargé de missions et Assistant du Directeur Général chargé de RadioNet. De 2015 à 2016, il a occupé le poste d’Enseignant Associé à l’Institut Diplomatique Algérien et des Relations Internationales. Dr. Laïd Zaghlami est l’auteur de plusieurs études et articles de presse publiés dans des journaux algériens et étrangers.

Le Tramway Citadis, moins sensible à la neige
Le matin, les usagers des transports en commun Constantinois et Sétifiens faisaient grise mine, contraints de prendre leur mal en patience face à l’état des routes remplies de neige. Et pourtant, contrairement aux autres modes de transport, à Constantine, la neige n’a aucunement perturbé les tramways en service commercial qui ont roulé dans des conditions plus en moins normales, c’est-à-dire avec une disponibilité des rames assurée à 100% par Cital.
À Sétif, la neige n’a pas non plus perturbé le calendrier des tests, les rames ont effectué les essais dynamiques sans encombre. Cital estime que le tramway peut sortir sans trop d’encombres dès qu’il y a moins de 5 cm de neige. À partir du moment où il y a plus de neige, l’avant du tramway peut toucher, provocant le déclanchement du protège-corps, un système utilisé pour empêcher les corps de passer sous les roues.
L’accumulation de neige risquerait de le casser, il faut donc déneiger devant le tramway. Cital utilise pour cela un engin spécifique qui s’appelle le rail-route, équipé de chasse-neige qui ouvre les voies en raclant la neige devant le tramway. La formation de la glace n’est pas non plus trop impactant car elle ne résiste pas à 35/40 tonnes de pression. En plus, les tramways Citadis sont équipés d’injection de sable pour le système intégré d’anti-patinage, le déclenchement se fait automatiquement, dès que l’adhérence ne se fait pas. Cital veille à la disponibilité des tramways et à l’entretien de l’infrastructure dans les meilleures conditions d’exploitations.

Ericsson lance la 2e édition de son programme de coaching des start-ups
Ericsson lance la deuxième édition de son programme de coaching des start-ups qui veulent développer davantage leurs activités et collaborer avec les leaders de l’innovation de demain dans le domaine de la recherche et du développement.Les candidats porteurs d’une idée qui pourrait changer la manière dont 7 Milliards de personnes vivent, communiquent, se déplacent dans les villes intelligentes du futur sont les bienvenus.Comment révolutionner le monde de la production durable et relever les enjeux d’une société connectée, de la protection des données de l’internet des objets ?Tels sont les défis en perspective que les candidats intéressés peuvent consulter sur ce lien : http://www.blog-ericssonfrance.com/2018/03/02/programme-dincubation-dericsson-garage/
Les porteurs de projets sont invités à s’inscrire en ligne sur le lien suivant, et ce, avant le 25 mars 2018 : https://www.ericsson.com/en/networked-society/innovation/ericsson-garage/startup-incubation-program

Les «JST 11» de Sonatrach du 16 au 19 avril à Oran
Les 11e journées scientifiques et techniques (JST 11) du groupe pétrolier Sonatrach se tiendront du 16 au 19 avril prochain à Oran, ont annoncé les organisateurs. De grandes compagnies pétrolières internationales dont ENI, CEPSA et Total prendront part à ce rendez-vous économique qui sera organisé sous le thème central « Innovation et partenariat, dans un contexte mondial de transition énergétique ». Environ 1 300 participants sont attendus à cet événement dont 314 intervenants, qui animeront 11 axes thématiques couvrant l’ensemble des métiers de l’industrie pétrolière et de soutien, selon les organisateurs de cette manifestation qui ont ajouté que, parmi les participants, 24 % sont issus de 16 pays étrangers. Au menu de ces journées figurent 35 sessions de présentations orales, sept tables rondes, cinq sessions d’expertise, trois sessions d’animation spéciale et trois sessions de présentations journalières posters. En outre, les JST 11 qui se tiendront au Centre des conventions d’Oran (CCO), programment, en marge des conférences, la tenue de la 3ème édition de l’expo-science au niveau du palais des expositions du même centre. Cette exposition prévoit la participation de 100 sociétés pétrolières et parapétrolières, a-t-on souligné de même source, notant que des stands d’exposition seront réservés aux universités et aux centres de recherche, à titre gracieux.

Related posts

37 décès confirmés en deux mois d’épidémie de choléra au Niger

courrier

Étudiants : voici comment ouvrir un compte CCP

courrier

Accident de la route : un supporter du MCO succombe à ses blessures

courrier

Le FCE installe son représentant à Madrid

courrier

Accidents de la route : 11 morts et 31 blessés en 48 heures

courrier

Après Zetchi, Belmadi sous quatorzaine

courrier