15.9 C
Alger
4 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

L’ÉLU BRITANNIQUE JÉREMY CORBYN APPELLE AU RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL : « Le gouvernement marocain risque une rébellion ouverte »

L’élu britannique pour l’Islington, Jeremy Corbyn, leader de l’opposition britannique a déclaré qu’il était temps d’appuyer un processus de paix significatif de l’ONU au Sahara occidental et de soutenir le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.  » Il est temps que le Royaume-Uni et tous les gouvernements soutiennent un processus de paix significatif parrainé par l’ONU et le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui », a affirmé le député travailliste après l’annonce du président américain sortant Donald Trump de reconnaître la prétendue souveraineté du Maroc sur ce territoire non autonome.
De son côte, un Think Thank americain souligne qu’en annonçant sa décision de reconnaître les prétendues revendications marocaines au Sahara occidental, le président américain sortant, Donald Trump, « a vendu l’avenir de la sécurité alimentaire mondiale », alerte le Think tank américain ResponsibleStatecraft Institute (RS). La Maison Blanche a annoncé, jeudi, qu’elle avait négocié un accord pour que le Maroc normalise ses relations avec Israël. En échange, les Etats-Unis reconnaîtront la prétendue souveraineté marocaine sur le territoire non autonome du Sahara occidental, une contrepartie annoncée par le président Trump . Une publication de Responsible State Craft rappelle que le Sahara occidental, un territoire riche en ressources de la taille du Colorado, contient une réserve mondiale importante de phosphates qui sont nécessaires pour fabriquer des engrais et donc cruciaux pour l’avenir de la production alimentaire mondiale. Eu égard à cette réalité, le RS soulève la question de savoir « pourquoi Trump donne la priorité aux intérêts d’Israël au-dessus de toutes les autres considérations, y compris la sécurité américaine ». La motivation du Maroc qui cherche depuis des décennies à affirmer sa prétendue souveraineté sur le Sahara occidental est en partie économique explique le groupe de réflexion. Avec l’annexion illégale du Sahara occidental, le Maroc contrôle environ 73% des réserves mondiales de phosphates. Ressources non renouvelables qui ne peuvent être synthétisées, les phosphates sont nécessaires pour produire des engrais, faisant de la maîtrise des réserves de phosphate un atout d’importance mondiale. Compte tenu de sa place centrale dans le calcul économique du Maroc, le conflit du Sahara occidental est au cœur de la politique marocaine depuis des décennies, Indique RS. Le Think tank souligne que l’ONU et la communauté internationale ont soutenu le droit des Sahraouis à l’autodétermination, mais le Maroc a répondu en colonisant le territoire et en exploitant ses ressources. L’occupation du Sahara occidental par le Maroc, sa répression brutale de la résistance des populations sahraouies et son intransigeance face à la condamnation internationale contribuent à expliquer, d’après la publication, pourquoi « le Maroc peut se sentir plus enclin à la perspective des Israéliens qu’à celle des Palestiniens ». Les deux conflits sont nés d’une sortie bâclée des puissances coloniales européennes – la Grande-Bretagne de la Palestine, l’Espagne du Sahara occidental – et les gouvernements occupants d’Israël et du Maroc se sont appuyés sur le contrôle de facto du territoire pour épuiser lentement l’opposition internationale sans faille au fil du temps. Bien que le Maroc et Israël aient déjà eu des relations, le Think tank estime que, « le soutien populaire à la Palestine était historiquement trop important pour que le gouvernement marocain risque une rébellion ouverte en normalisant ses relations avec Israël ».
M. Bendib

Related posts

Tentative de réhabilitation de la colonisation marocaine au Sahara Occiental : La mission de Sarkozy à Dakhla

courrier

Fédération algérienne de football : Le successeur de Zefizef sera connu le 4 septembre

courrier

JOURNÉE DE L’AFRIQUE : Une pression accrue sur le Maroc et le Conseil de sécurité   

courrier

Le Burkina Faso a choisi la ville marocaine pour accueillir les champions d’Afrique : Les Verts retrouveront Marrakech 11 ans après

courrier

CONDAMNÉ DANS TROIS AFFAIRES DE CORRUPTION : Cinq ans de prison ferme pour l’ex-wali Zoukh

courrier

BAC BLANC : Les épreuves se poursuivent dans un climat de tension

courrier