Légère hausse du chiffre d’affaire du secteur en 2017 : L’assurance automobile en tête du classement

Selon le Conseil national des assurances (CNA), le marché des assurances a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaire en 2017. Celui-ci est passé de 133,53 milliards de dinars en 2016 à 138,31 milliards de DA en 2017 soit de plus de 3,6%. Le CNA précise que le chiffre d’affaire réalisé par les assurances dommage a prédominé alors que l’assurance automobile occupe 53,7% de la totalité de cette branche.
Le CNA explique en effet que le chiffre d’affaires réalisé par les assurances des dommages s’est établi à 121,62 mds DA soit 88% de la totalité contre 119,2 mds DA en 2016, en hausse de 2%. Quant aux assurances de personnes, elles ont connu une augmentation de près de 13% en se chiffrant à près de 13 mds DA contre 11,46 mds DA. Par branche des assurances de dommages, le chiffre d’affaires de l’assurance automobile s’est chiffré à 65,3 mds DA contre 65,19 mds DA (+0,2%), occupant 53,7% de la totalité de cette branche. Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 45,7 mds DA contre 43,06 mds DA soit +6,1%. S’agissant du chiffre d’affaires de la branche Risques agricoles, il a affiché une nette régression de 22,1% pour se chiffrer à 2,6 mds DA contre 3,3 mds DA en 2016. Quant à la branche Transport, son chiffre d’affaires a diminué de 6,2% en s’établissant à près de 6 mds de DA contre 6,2 mds DA. C’est surtout le transport maritime qui a tiré vers le bas cette branche d’assurance en enregistrant une dégringolade de 11,6% du chiffre d’affaires qui s’est établi à 3,18 mds DA contre 3,6 mds de DA. En revanche, une bonne performance a été connue dans le transport ferroviaire en augmentant de 16% pour un chiffre d’affaires de 6,6 millions de DA contre 5,7 millions de DA. Le transport terrestre a, pour sa part, vu son chiffre d’affaires évoluer de près de 3% pour atteindre 1,12 mds DA contre près de 1,1 mds DA en 2016. Sur le plan bancaire, l’assurance crédit a marqué une hausse de près de 61,1%, tirée principalement par la vente à tempérament (crédit à la consommation) dont le chiffre d’affaires des assurances a augmenté de 990,6% pour se chiffrer à 34,46 millions DA contre 3,16 millions DA. Le chiffre d’affaires du crédit hypothécaire a, pour sa part, augmenté de plus de 92%, pour se chiffrer à 1,14 mds DA en 2017 contre près de 600 millions DA en 2016. La hausse a concerné également le crédit à l’exportation dont le chiffre d’affaires a atteint près de 115 millions de DA en 2017 contre plus de 87 millions de DA en 2016 (+31,7%). Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d’assurance ont raflé près de 74% du chiffre d’affaires global réalisé par le secteur des assurances en atteignant près de 90,26 mds DA, suivies des sociétés privées avec 28,43 mds DA (24%) et des sociétés mixtes avec prés de 3 mds DA (2%). Par ailleurs, le total des sinistres réglés par les sociétés d’assurance s’est établi à 64,8 mds DA en 2017 contre 63,4 mds DA en 2016 (+2,3%). La structure des règlements, en 2017, reste dominée par les assurances de dommages avec 95,6% contre 4,4% pour les assurances de personnes. Le stock des sinistres à payer, à fin 2017, s’est élevé à 78,5 mds de DA, en hausse de 10,4% par rapport au 31 décembre 2016. Dans l’assurance dommage, les indemnisations versées par les sociétés ont atteint près de 62 mds DA (+2% par rapport à 2016). Pour ce qui est du montant des sinistres réglés par les sociétés d’assurances de personnes, il a atteint près de 3 mds DA dont 63,3% consacrés à la branche prévoyance collective et 18,6% à l’assurance vie-décès.
Ania Nait Chalal