9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

LE PRÉSIDENT RASSURE LES PERSONNELS DE LA SANTÉ AU SUJET DE LA PRISE EN CHARGE DE LEURS PRÉOCCUPATIONS : « Ce sera réglé avant fin 2022 »

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est engagé à prendre en charge toutes les préoccupations des personnels du secteur de la Santé avant la fin de l’année en cours.

Dans une allocution prononcée à la clôture des travaux du Séminaire national sur la modernisation du système de santé placé sous le thème « Une nouvelle vision et un système moderne au service du patient », organisé au Palais des nations, le président Tebboune a déclaré d’emblée: « Nous sommes déterminés à mettre en œuvre les recommandations de ce séminaire dans la mesure du possible et selon les moyens financiers du pays, ainsi qu’à prendre en charge toutes les préoccupations des personnels du secteur de la santé à l’image des questions financières, des statuts et de la carrière professionnelle et ce avant la fin de l’année en cours ».
Cet engagement présidentiel vient en réponse aux revendications du corps médical et assimilés du secteur.
Également le chef de l’État a présenté « ses sincères considérations et sa reconnaissance au personnel médical et à l’ensemble des services publics pour leurs efforts inlassables  déployés notamment lors de la pandémie du coronavirus, dont l’Algérie a pu grâce à tous les acteurs de la société d’y faire face » ajoutant tout le monde doit se mobiliser pour réussir le processus de vaccination afin de lutter contre ce virus. Et de lancer par ailleurs comme pour mettre en garde contre les voix défaitistes : « Nous devons rester vigilants face aux rumeurs qui viennent semer le désespoir au cœur des citoyens », en allusion aux antinationalistes qui doutent des capacités du pays et de son système de santé et d’autres domaines ainsi que ses ressources humaines. Dans ce cadre le président de la République a indiqué « malgré les carences existantes dans le secteur, nous avons le meilleur système de santé en Afrique grâce au principe de la gratuité des soins et sa disponibilité dans tout le pays ». Aussi poursuit le Président «  nous avons les meilleurs médecins dans le monde (…) ».
Par la suite, le chef de l’État a parlé de l’expérience de l’Algérie en ce qui concerne la vaccination contre les différents virus et maladies à l’instar de (la rougeole, tuberculose, la poliomyélite..) indiquant que « l’Algérie a pu s’imposer comme premier pays en Afrique dans ce domaine grâce à nos médecins ».
Quant à la révision du système de santé, le Président a fait savoir que cela se passera par étapes et d’une façon graduelle car, « tout dépendra » des capacités financières de l’État.
S’engageant de le rendre au même niveau des pays de l’Europe de l’Ouest, en insistant au passage sur l’importance d’intégrer la maintenance et la formation dans tous les secteurs publics. Enfin, le chef de l’État a abordé le secteur pharmaceutique, précisant l’impératif de lutter contre le phénomène de gaspillage à travers un contrôle continu et rigoureux, pour tout ce qu’il représente comme « danger » sur le système national de santé.
Sarah Oubraham

Related posts

RÉUNION DE LA 9E SESSION DU COMITÉ MIXTE ALGÉRO-JORDANIEN : Ali Aoun en visite de travail à Amman

courrier

Sahara occidental : acculé, le Maroc a fini par recevoir Christopher Ross

courrier

REVISION DE LA LOI SUR L’URBANISME ET LE DECRET SUR LA FORMULE LPP : Les dossiers sont «prêts», annonce Temmar

courrier

AMINATOU HAIDER, LA GHANDI SAHRAOUIE : « L’inaction  du Conseil de sécurité  a encouragé  le Maroc à violer le cessez-le-feu »

courrier

Abderrezak Makri MSP : «L’initiative de Consensus national est incompatible avec le 5e mandat »

courrier

AADL 2 À ALGER : L’opération de choix des sites «lancée prochainement» au profit de 10 000 souscripteurs

courrier