Tebboune

LE PRÉSIDENT INSTALLE LA COMMISSION D’ÉVALUATION ET D’INDEMNISATION DES SINISTRÉS DES INCENDIES  « Réparez les dégâts et dédommagez les sinistrés »

Une semaine après les gigantesques incendies de forêts, qui ont ravagé des milliers d’hectares de couvert végétal, détruit les habitations et causé la mort d’au moins 65 personnes entre civils et militaires, à travers une quinzaine de wilayas, à Tizi-Ouzou surtout, le président de la République prend les choses en main, et planche, d’ores et déjà, sur le dossier de réparation des dégâts et d’indemnisation des sinistrés.

Pour ce faire, le chef de l’État a procédé hier à l’installation de la Commission nationale d’évaluation et d’indemnisation des sinistrés des feux de forêt qu’ont connu plusieurs wilayas, apprend-on dans un communiqué de la présidence de la République diffusé sur sa page facebook. Encore une fois, le Président a tenu à ce que la réunion puisse d’abord être un moment de recueillement à la mémoire de toutes les victimes des incendies de forêts. En effet, après la lecture de la Fatiha à la mémoire des martyrs, civils et militaires, le Président a donné des instructions « fermes » aux membres de cette Commission, présidée par son conseiller aux affaires extérieures, Abdelhafidh Allahoum, pour coordonner leur travail avec tous les secteurs et les commissions locales au niveau des wilayas et à leur tête les walis. La mission de cette commission étant de procéder « dans l’immédiat » à l’indemnisation des sinistrés, comme instruction donnée par le chef de l’État.

Une allocation d’un million de DA au profit des martyrs
« La Commission a pour principale mission de réceptionner les dossiers des commissions de wilaya chargées de l’évaluation des dégâts », note le communiqué de la Présidence, ajoutant que le chef de l’État a instruit les membres de la Commission de travailler, en toute transparence et équité, en associant les chefs de comités de villages dans l’élaboration des listes des sinistrés qui bénéficieront du soutien total de l’État.
Autre mesure prise avec effet immédiat, le président Tebboune a décidé d’octroyer une allocation d’un montant de un million de dinars au profit des familles des martyrs, entre civils et militaires. Cette aide financière de l’État est destinée aux parents du martyr s’il était célibataire ou à son conjoint, précise la même source. Et comme pour rendre encore une fois un vibrant hommage au peuple algérien dans son extraordinaire action de solidarité à travers toutes les wilayas du pays, le chef de l’État à nouveau salué « l’élan de solidarité du peuple algérien qui traduit la grandeur de ce dernier et qui se veut une réponse forte à tous ceux qui tentent d’exploiter cette conjoncture difficile que la nation surmontera sûrement ».
Farid Guellil