Le président et les membres du Conseil constitutionnel cèdent 10% de leurs salaires au profit du trésor public

Le président et les membres du Conseil constitutionnel ont décidé de céder 10% de leurs salaires au profit du trésor public, a indiqué mardi un communiqué de cette institution Cette décision qui entre en vigueur « à partir de janvier 2017″ se veut « un geste de solidarité, dans le cadre de la conjoncture économique difficile que traverse notre pays », a précisé la même source. Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Larbi Ould Khalifa avait décidé lui aussi de céder le même taux de son salaire au profit du trésor public.

Cinq opérations chirurgicales délicates à l’hôpital mère-enfant de M’sila
Cinq opérations chirurgicales délicates ont été réalisées à l’établissement public hospitalier mère-enfant «Slimane Amirat» de M’sila par une équipe médicale de l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) en gynécologie-obstétrique de Sidi-Mabrouk (Constantine), a indiqué mardi le directeur de la santé, Lazhar Guelfène. Des consultations ont également été effectuées par des médecins au profit de femmes enceintes suivies à l’hôpital mère-enfant de M’sila durant les deux jours de cette initiative qui s’inscrit dans le cadre d’un accord de jumelage entre les deux établissements. Ce jumelage permet la prise en charge des cas jugés complexes dont les interventions ne peuvent être effectuées localement et rentre dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du ministère de tutelle de permettre l’accès des populations locales aux soins spécialisés et d’assurer la formation continue des praticiens, note encore la même source. Beaucoup de patientes approchées par l’APS, au moment où elles allaient bénéficier de ces consultations ont affirmé que cette initiative est une opportunité inespérée qui leur évite des déplacements, très onéreux, vers les hôpitaux d’autres wilayas du pays. D’autres patientes ont exprimé leur mécontentement de se faire souvent rediriger par les médecins de l’établissement hospitalier mère-enfant local vers les cliniques médicales et chirurgicales privées

Décès de Maurice Failevic, réalisateur français spécialiste des luttes sociales
Le réalisateur français de téléfilms et de documentaires sur des luttes sociales et des faits de société, Maurice Failevic, est décédé mardi à Paris à l’âge de 83 ans, a annoncé son entourage familial. Depuis 1962, Maurice Failevic a réalisé pour la télévision et le cinéma une cinquantaine de films récompensés par de nombreux prix en France et à l’étranger. Son dernier téléfilm, « Jusqu’au bout », fiction inspirée d’un conflit dans une usine en liquidation judiciaire après la fuite des dirigeants, a reçu le grand prix 2005 de la Société des Auteurs dramatiques (SACD). En 1971 et 1975, la Semaine de la critique du Festival de Cannes l’a récompensé pour « De la belle ouvrage », téléfilm sur la révolte d’un ouvrier dont la vie est bouleversée par un changement technique, et « Gouverneurs de la rosée », adaptation du roman de l’écrivain haïtien Jacques Roumain sur les planteurs de cannes à sucre face à la modernité.

Ooredoo présente ses meilleurs vœux aux Algériens
A l’occasion du nouvel an 2017, Ooredoo, l’entreprise citoyenne, présente ses meilleurs vœux de paix et de prospérité au peuple algérien et lui souhaite une année d’épanouissement et de réussite. Toujours plus proche des Algériens, Ooredoo poursuivra son engagement à accompagner ses clients entreprises et particuliers en leur offrant des services de plus en plus innovants et des solutions à la pointe de la technologie. L’année 2016 a été pour Ooredoo riche en nouveautés et réalisations avec la concrétisation de projets ambitieux tels que le parachèvement de la couverture de son réseau 3G dans les 48 wilayas et le lancement réussi de ses services 4G dans la wilayas et prochainement à travers 28 nouvelles wilayas dont Alger, Constantine, Oran et Sétif. Pour la nouvelle année 2017, Ooredoo continuera à œuvrer pour relever de nouveaux défis technologiques et apporter de l’innovation dans le secteur national des télécommunications, tout en renforçant sa dimension citoyenne et sa responsabilité sociétale avec détermination, volonté et enthousiasme.

47 morts et 1607 blessés en une semaine dans des accidents de la circulation
Quarante-sept personnes ont été tuées et 1607 autres blessées dans 859 accidents de la circulation survenus, durant la période du 18 au 24 décembre, au niveau national, selon un bilan rendu public mardi par les services de la Protection civile. La wilaya d’Ouargla déplore le bilan le plus lourd avec 8 personnes décédées et 12 autres blessées suite à 11 accidents de la route. Les éléments de la Protection civile sont, par ailleurs, intervenus pour l’extinction de 502 incendies urbains, industriels et incendies divers et mené des opérations diverses pour porter secours aux personnes en danger.

Lancement de la 9ème édition du concours «Cirta science» en février prochain
Le premier tour de la 9ème édition du concours Cirta science sera lancé au mois de février prochain, a appris l’APS mardi, du président de l’association Sirius d’astronomie, organisatrice de cet événement. Cette expérience, ambitionne de créer une atmosphère de compétitivité scientifique en premier lieu et à encourager les lycéens à l’appréciation en plus de découvrir de jeunes talents, a indiqué Djamel Mimouni. Cette nouvelle édition concernera 62 lycées de la wilaya de Constantine, a ajouté la même source, qui a précisé que chaque établissements sera représenté par 12 élèves des filières scientifiques de la première, deuxième et troisième années, parmi ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats au premier trimestre de l’année scolaire en cours. Le président de l’association Sirius d’astronomie qui a annoncé que ce concours portera sur «la culture scientifique» a noté que 700 élèves vont participer au premier tour dans plusieurs matières notamment, l’histoire des sciences, les sciences de la terre, les sciences naturelles, la chimie, la physique et les langues étrangères.

Formation et accompagnement de 70 ex-détenus pour la création de micro-entreprises
L’association des jeunes intellectuels d’Oran entreprend les dernières retouches d’un projet inhérent à la formation de 70 jeunes ex-détenus et mineurs délinquants dont le lancement est prévu en février prochain, a-t-on appris mardi de son président, Mohamed Belaoun. Ce projet, appelé « ESSIRM », espoir en tamazight, financé par l’Union européenne dans le cadre du Programme d’appui-jeunesse-emploi (PAJE) en collaboration avec le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, est destiné au soutien à l’emploi de jeunes. Ces jeunes seront formés dans plusieurs spécialités dont la coiffure, l’informatique, la photographie et le jardinage. Dans ce sens, des conventions ont été signées dernièrement avec des formateurs qui veilleront à l’encadrement de ces jeunes pendant une année, au terme de laquelle des certificats agréés seront remis aux jeunes formés, a indiqué Belaoun. L’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) sera impliquée dans ce programme où des jeunes diplômés seront accompagnés pour accéder à des crédits afin de créer leurs micro-entreprises, a ajouté la même source. Le projet « ESSIRM » vise la réinsertion des ex-détenus et mineurs délinquants dans la société, a souligné le président de l’association des jeunes intellectuels d’Oran, précisant que ses responsables oeuvrent à attirer ces jeunes stagiaires, lors de la période de formation, vers le travail bénévole pour renforcer leur confiance en soi et faciliter leur insertion dans la société.