BE-200

LE MDN ENTRE EN NÉGOCIATION AVEC LA SOCIÉTÉ « BERIEV AIRCRAFT COMPANY » : L’Algérie acquerra quatre avions bombardiers d’eau russes

Au lendemain des incendies criminels, aussi meurtriers que dévastateurs, déclenchés à travers le pays, l’Algérie met en branle la procédure pour l’acquisition de canadairs auprès de constructeurs de renommée mondiale. Ainsi, sur instruction du président de la République, et après un travail de prospection et des consultations tous azimuts, le ministère de la Défense nationale entre en négociation avec la société russe « Beriev Aircraft Company ». Un leadeur mondial dans la construction des avions bombardiers d’eau, auprès duquel l’Algérie va acquérir quatre avions de type « Beriev-200 », nous apprend hier un communiqué du MDN.
« Suite aux incendies ayant touché plusieurs régions du pays, et en exécution des instructions de Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, de charger le ministère de la Défense nationale pour superviser l’opération d’acquisition d’avions spécialisés dans la lutte contre les incendies de forêts, le ministère de le Défense nationale a, aussitôt, lancé les consultations nécessaires auprès des constructeurs de renommée mondiale, capables de concrétiser, dans les meilleurs délais, cette demande », rapporte le MDN, précisant que le choix s’est porté sur un constructeur russe de renommée mondiale ».
À cet effet, les services concernés du MDN ont, d’ores et déjà, « entamé les négociations avec ledit constructeur pour l’acquisition de quatre (04) avions amphibies bombardiers d’eau multi-mission neufs, de fabrication russe type BERIEV-200 (BE-200), bimoteurs, ayant une capacité de 13 000 litres et pouvant intervenir contre les incendies de forêts dans des conditions météorologiques extrêmes et complexes», explique la même source.
Sur le plan technique, et selon le MDN, ces bombardiers d’eau russes de type « Beriev-200 » jouissent d’une réputation à l’échelle internationale. Pour preuve, souligne la même source, ces avions « ont fait leur preuve lors de leur emploi contre les incendies de forêts qui ont touché plusieurs pays du monde et vont fortement soutenir les efforts de l’État dans la lutte contre les incendies avec l’efficacité et la rapidité requises ».
F. G.