nourine benyekhlef

Le judoka Nourine et son entraîneur Benikhlef suspendus dix ans

Le judoka algérien Fethi Nourine et son entraîneur Amar Benikhlef ont écopé d’une suspension de dix (10) ans chacun de toutes manifestations et activités organisées ou autorisées par la Fédération Internationale de Judo et ses Fédérations, pour avoir enfreint aux « règles de la charte olympique », a appris l’APS de source très proche du dossier. la suspension, effective à compter du 23 juillet 2021, a été notifiée à l’athlète et son coach. Elle a été prise par la Commission disciplinaire de la FIJ, nommée par le président de l’instance, Marius Vizer, lors de sa réunion, informant les deux intéressés que cette décision est susceptible d’appel devant le Tribunal arbitral du sport. Le délai de recours est de vingt et un jours (21) à compter de la réception de la décision prononcée. La commission a également notifié sa décision à la Fédération algérienne de judo (FAJ), au Comité olympique et sportif algérien (COA), à la Fédération Africaine de Judo (UAF) et au Comité International olympique (CIO). le 23 juillet dernier, lors des Jeux olympiques de Tokyo-2020, Fethi Nourine avait décidé de se retirer de la compétition, une décision jugée par le CIO comme « contraire aux règles de la charte olympique ».
Le 6 août 2021, le comité exécutif de la FIJ avait décidé d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre de Fethi Nourine et Amar Benikhlef, jugeant que leur comportement relève pleinement de l’article 50 de la Charte olympique interdisant toute « sorte de manifestation ou de propagande politique, religieuse ou raciale dans tous les sites ou autres zones olympiques », et de soumettre le cas à la Commission disciplinaire de première instance de la FIJ.

Médaille d’or pour Chahla Badrouh au concours international de l’industrie robotique
L’étudiante Chahla Badrouh de la commune de Beida Bordj (Sud de Sétif) a remporté la médaille d’or au concours international de l’industrie robotique (2020-2021), organisé à distance en août dernier en Corée du Sud dont les résultats ont été communiqués récemment. Chahla, 17 ans, étudiante au Centre d’apprentissage de la programmation robotique (start-up) implanté au chef-lieu de wilaya, a fabriqué un robot qui s’appuie sur l’intelligence artificielle et les probabilités qui lui a permis de décrocher la médaille d’or lors de la compétition mondiale face à 400 concurrents de Russie, d’Indonésie, de Malaisie et d’autres pays, a indiqué à l’APS, le responsable du Centre d’apprentissage de la programmation robotique de Sétif, Riad Azzouz. L’étudiante qui a participé au concours international de l’industrie robotique, organisé, à distance, le 15 août dernier sous le thème « Les robots, amis de l’homme », a fabriqué un robot qui pratique le jeu de réflexion (X-O) rivalisant avec le joueur qui met le symbole (X) dans l’étude du placement du symbole (O) pour ensuite commencer la compétition, a -t-on détaillé. Chahla a également fabriqué un autre robot miniature baptisé « Smoly qui effectue plusieurs tâches comme battre le tambour et jouer au golf et autres, avec lequel elle a participé à la deuxième section de la compétition, a ajouté Azzouz. La lauréate du concours international de l’industrie robotique est une élève en troisième année secondaire.

1 200 cas de vol d’électricité recensés à Oran
La Société de distribution de l’électricité et de gaz a recensé près de 1.200 cas de vol d’électricité dans les communes d’Oran et de Bir El-Djir, depuis le début de l’année 2021, selon un communiqué publié par l’entreprise. Le document indique que l’équipe d’énergie relevant de la direction de l’entreprise a découvert, lors d’une visite d’inspection de 2.245 clients au niveau des deux communes, 1.198 cas de vol d’électricité ayant causé une perte de 65 millions DA. L’opération a permis à la société de l’électricité et de gaz de récupérer 12,5 gigawatts/heure d’électricité, a-t-on ajouté. En parallèle, l’équipe a procédé à la sensibilisation des clients sur la manière de rationaliser la consommation de l’énergie électrique et prodigué des conseils sur l’utilisation idoine des équipements électroménagers afin de réduire les factures d’électricité et de gaz. La société de distribution d’électricité et de gaz d’Oran couvre le chef-lieu de la wilaya et Bir El-Djir, alors que la direction de la Sonelgaz d’Es-Senia couvre les 24 autres communes de la wilaya,

Saïda Neghza élue membre au Conseil d’administration de l’Organisation arabe du travail
La présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) Saïda Neghza a été élue en tant que membre au Conseil d’administration de l’Organisation arabe du travail (OAT), a indiqué mardi un communiqué de la CGEA. « La Confédération générale des entreprises algériennes a l’honneur d’annoncer l’élection de sa présidente, Mme Saïda Neghza, pour siéger en tant que membre du Conseil d’administration de l’Organisation arabe du travail (OAT), à l’occasion de la tenue de la 47ème conférence de cette Organisation qui se tient au Caire, du 5 au 12 septembre 2021″, a précisé la même source. Mme Neghza est élue pour un mandat de deux (02) ans au cours duquel elle représentera le patronat national algérien, a ajouté le communiqué. La présidente de la CGEA veillera ainsi à la mise en œuvre des recommandations et décisions de la Conférence et participera à l’élaboration des perspectives d’évolution de l’Organisation arabe du travail (OAT), a-t-on souligné de même source.

Fin de fonction pour Dr Djillali Mestari à la tête du CRASC d’Oran
La docteure Mouloudji Soraya a été installée, lundi, en qualité de directrice par intérim du Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d’Oran, en remplacement du Dr. Djillali Mestari, dont il a été mis fin à ses fonctions ; La cérémonie d’installation a eu lieu en présence de deux responsables de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT), représentants du ministre de l’Enseignement scientifique et de la Recherche scientifique, selon la même source. Pour rappel, Dr Mouloudji Soraya était une chercheuse permanente au CRASC, titulaire d’un doctorat en traduction et anthropologie. Elle a occupé plusieurs postes au niveau du centre, dont celui de chef de département des relations extérieures et de la valorisation de la recherche, puis sous directrice chargée de la recherche scientifique. Il est à noter que le CRASC est un établissement national de recherche scientifique, fondé en 1992, et s’intéresse à la recherche dans les questions liées à l’anthropologie sociale et culturelle par le biais de ses différents laboratoires

Un ouvrier meurt électrocuté à Baba Ali (Alger)
Un jeune ouvrier a trouvé la mort électrocuté, lundi, dans la zone d’activités de Baba Ali (sud d’Alger), a-t-on appris des services de la Protection civile de la wilaya d’Alger. Le chargé d’information à la direction de wilaya de la Protection civile, le lieutenant Khaled Benkhalfallah a indiqué dans une déclaration à l’APS , que l’ouvrier qui est décédé, était âgé de 29 ans, travaillait à la briqueterie dans la zone d’activités de Baba Ali et a été électrocuté alors qu’il peignait la toiture de la briqueterie. La même source a ajouté que la victime qui est issue de la commune de Hydra (Alger), a effleuré les câbles des poteaux électriques traversant la toiture de la briqueterie, ce qui a entrainé son décès directement. Les agents de l’unité secondaire de Birtouta sont intervenus pour transporter le corps de la victime vers la morgue de l’hôpital de Douera, tandis que les services de sécurité spécialisés ont ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de cet incident.

Le Premier ministre reçoit l’ambassadeur d’Italie en Algérie
Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a reçu lundi, au Palais du Gouvernement, Giovanni Pugliese, ambassadeur de la République italienne en Algérie, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre. L’audience a été l’occasion de « procéder à un échange de vues sur les voies et moyens de renforcement des relations algéro-italiennes, notamment à l’occasion des prochaines échéances bilatérales inscrites à l’agenda de coopération entre les deux pays », précise la même source.