tests PCR

L’Algérie se lance dans la production des tests antigéniques et PCR

Trois laboratoires nationaux se sont lancés dans la production des tests antigéniques et des tests PCR dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus (Covid-19), a annoncé hier le ministère de l’Industrie pharmaceutique.
« Le ministère de l’Industrie pharmaceutique informe, que dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 et afin d’assurer la disponibilité et l’accessibilité des moyens de protection au grand public, du lancement récent de la production des tests antigéniques ainsi que les tests PCR par trois (03) laboratoires nationaux », a-t-il précisé. Il s’agit des laboratoires « HUPP et IMD » pour les kits de prélèvement et de transport, avec une capacité de production journalière de
80 000 kits, du laboratoire « IMD », pour les kits réactifs PCR avec une capacité de production journalière de 10 000 kits, et du laboratoire « SALEM » pour les tests antigéniques, avec une capacité de production journalière de 30 000 tests, a expliqué le ministère.
« Les produits sont en cours d’homologation au niveau de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques », a ajouté la même source.

Boukadoum reçoit les nouveaux ambassadeurs de Belgique et d’Italie
Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a reçu hier, Alain Leroy, qui lui a remis les copies figurées des lettres de créances l’accréditant en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Belgique en Algérie, selon un communiqué du département des AE. Également, suivant la même tradition diplomatique le MAE, Sabri Boukadoum, a reçu le même jour, le nouvel ambassadeur d’Italie en Algérie, Giovanni Pugliese, qui lui a remis les copies figurées des lettres de créances l’accréditant en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République italienne, selon un autre communiqué du MAE.

L’APN prend part à un workshop des Parlements arabes
L’Assemblée populaire nationale participera, aujourd’hui, via une plateforme électronique, à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées, a indiqué dimanche un communiqué de la chambre basse. Ce workshop auquel participeront les deux députés Djilali Slimani et Amor Mehssas, vise à sensibiliser davantage les parlementaires sur leur rôle dans la protection des droits des personnes âgées dans le monde arabe et à favoriser le dialogue et l’échange entre pairs sur le renforcement du rôle des Parlements en la matière, précise la même source. Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie arabe relative aux personnes âgées, décidée par le Sommet arabe tenu à Tunis en mars 2019, conclut le communiqué.

Les projets de pièces de théâtre vulgarisés sur Internet
Les projets de pièces de théâtre retenus par le Fonds d’aide à la création artistique et littéraire (Fdal) sont appelés à être diffusés à travers les plateformes numériques des différents établissements culturels, annonce un communiqué du ministère de la Culture et des Arts. Les associations et coopératives ayant reçu la première tranche de l’aide du Fdal devront de rapprocher du Théâtre national algérien ou des théâtres régionaux afin de reprendre le travail et diffuser leurs créations sur les plateformes numériques de ces établissements, précise le communiqué.
Cette décision a été prise suite à une réunion entre la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, et les directeurs des établissements culturels sur la situation des théâtres et de l’activité théâtrale pendant la pandémie du coronavirus. Suite à cette réunion les théâtres sont également appelés à dynamiser l’activité culturelle et artistique, dans le strict respect des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie du coronavirus, en « diffusant des pièces de théâtre sur Internet et en reversant aux artistes les droits liés à ces productions », explique le communiqué. Les activités des théâtres, salles de cinéma et salles de spectacle ont été suspendues depuis le mois de mars dernier dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie.

DGSN : coup de filet dans les milieux criminels à Alger
Les interventions des forces de police de la sûreté de wilaya d’Alger à travers plusieurs circonscriptions de la capitale se sont soldées par l’arrestation de 8 individus et la saisie de 406 unités psychotropes, de deux armes blanches prohibées (épées), d’un fusil de chasse, d’une somme d’argent de 7.500 DA et la récupération d’un véhicule volé, selon ce corps de sécurité. Les interventions des forces de police de la SW d’Alger ont été opérées dans les circonscriptions de Baraki, Hussein Dey, Dar El Beïda et Draria.

Covid-19 : deux collèges fermés à Mila
La wilaya de Mila a promulgué un arrêté portant fermeture, pour 15 jours, du Collège d’enseignement moyen (CEM) des Frères Filali de la commune de Ferdjioua après confirmation de cas de Covid-19, selon l’APC.
Les services de la commune de Ferdjioua ont reçu, samedi, une décision (n 1913 du 26 novembre 2020) portant fermeture du CEM des Frères Filali, a souligné la même source, précisant que la décision a été prise « sur la base d’un rapport des services de la direction de la santé et de la population faisant état de la détection de cas confirmés du coronavirus à l’intérieur de l’établissement ». Selon le même responsable qui a pris attache avec le directeur du CEM fermé temporairement, 5 employés (enseignants et fonctionnaires) sont atteints du Covid-19 et 10 élèves sont en confinement à domicile après la contamination de membres de leurs familles.

47 107 appels de signalement en une semaine
La salle des opérations de la SW d’Alger a reçu, durant la période allant du 20 au 26 novembre, 47 107 appels téléphoniques sur le numéro vert 1548 et le numéro de secours 17 signalant différents faits liés à la criminalité et demandant des orientations, a souligné le communiqué, ajoutant que des signalements avaient également été faits via l’application « Allo Chorta ». Pour une exploitation optimale des signalements des citoyens, « la salle des opérations de la Sûreté de wilaya d’Alger veille à notifier instantanément les signalements de faits liés à la criminalité aux forces de Police sur le terrain qui interviennent avec professionnalisme dans le cadre de la lutte contre la criminalité », selon la même source. Les services de la sûreté de wilaya d’Alger invitent les citoyens à s’impliquer davantage dans cette lutte en signalant tout acte portant atteinte à leur intégrité et à celle de leurs biens via le numéro vert 1548, celui de secours 17 et le 104, ou encore l’application « Allo Chorta » et la page Facebook de la sûreté de wilaya d’Alger.