Agence foncière de Bouira

L’AGENCE FONCIÈRE DE BOUIRA CROULE SOUS 15 MILLIARDS DE DETTES : Les employés tirent la sonnette d’alarme

La situation de blocage qui perdure depuis des mois au sein de l’agence foncière de la wilaya de Bouira a fait réagir ses fonctionnaires. Hier, ils ont organisé une action de protestation durant la matinée dans le but d’alerter les autorités locales de cette situation.

En effet, ils étaient plusieurs dizaines d’employés  et cadres de cette agence à prendre part à un sit-in organisé sur l’esplanade de l’établissement pour dénoncer «  la mauvaise gestion » et le «  laisser-aller » du directeur, qu’ils ont  accusé d’ « incompétence ».
Selon quelques employés participants à cette action de protestation, cette agence, après avoir connu des années fastes et enregistré des  excédents en matière de bénéfices, sa situation financière est en dégradation. « Nous avons une dette de 15 milliards de centimes et ce, après avoir connu une embellie financière avoisinant les 50 milliards de centimes», diront nos interlocuteurs et précisent encore que  » l’agence connaît des difficultés financières, à cause, notamment  d’une crise financière, les situations et les dettes des différentes entreprises n’ont pas été réglées. Les fonctionnaires en colère diront aussi que leur agence  « ne compte même pas un Conseil d’administration (CA) digne de ce nom à cause des atermoiements de son premier responsable ».  Les mêmes travailleurs expliquent que si les projets ne redémarrent pas dans les plus brefs délais leur agence se dirige tout droit vers une faillite pure et simple », s’alarment-ils.   Concernantest les projets à l’arrêt,  les employés mécontents citent entre autres, ceux des 150 logements, pris en charge par l’ETB Tounsi qui a résilié le contrat, les 54 logements en face de l’hôtel Royal par l’ETB Lakhal, les 100 logements de l’ex-marché hebdomadaire par l’ETB Bougarge Fateh et l’ETB Lounisi Karim, les 80 logements Harkat par l’ETB Bouzid Laagab, les 60 logements LPA sis au quartier de Harkat, les 60 logements LPA POS UF 02 non lancés à ce jour, ainsi que le projet des 134 logements LPA en face Souk Errahma par l’ETB Akkouche.  Quant aux  préoccupations socio-professionnelles, ces fonctionnaires réclament aussi le versement  de leurs primes de rendement collectif (PRC), la mise à niveau des promotions et autres titularisations. «  Notre avenir est flou et nous n’avons plus le temps d’attendre si la situation actuelle demeure inchangée, l’Agence foncière de Bouira sera fermée ! » indiquent nos interlocuteurs. Il importe de souligner en outre que  plusieurs acquéreurs de projets de logements aidés (LPA) se sont également solidarisés avec les fonctionnaires.
Omar Soualah