Karaté

Karaté do/Open de Montréal : L’Olympique de Bir Touta présent avec 4 athlètes

Le club Olympique de Karaté do de Bir Touta (Alger), prendra part le 7 mai prochain, à l’Open de Montréal (Canada), avec quatre athlètes pour grignoter  »plus de points » pour valider son ticket pour les prochains Jeux olympiques Tokyo 2020, a appris l’APS, auprès du président du club, Hamid Melouk.

Il s’agit des athlètes: Walid Saadi, Imen Atif, Chaima Midi et Loubna Mokdes encadrés par l’entraîneur Samir Slimani.  »Parmi les 8 athlètes du club Bir Touta et de l’équipe nationale, nous avons opté uniquement pour ces quatre pour cause de manque de moyens financiers », a déclaré à l’APS, Melouk. Et d’enchainer:  ». L’athlète qui participera à cette manifestation doit être parmi les 100 meilleurs dans le monde et les 10 meilleurs de sa catégorie », a ajouté la même source. Par ailleurs, Malouk s’est dit  »déçu » du manque de moyens financiers qui a empêché l’engagement de huit athlètes. Afin de composter leur ticket pour les prochains JO 2020, les athlètes de Bir Toura ont participé à plusieurs échéances internationales, notamment les tournois Open de Paris (France) et d’Istanbul (Turquie) en septembre dernier. Pour sa part, le président de la Fédération algérienne de karaté do (FAK), Slimane Mesdoui, a estimé que le club Olympique de Bir Touta a fait beaucoup d’efforts sur le plan financier pour participer aux différentes échéances internationales qualificatives aux prochains JO 2020. Selon la même source, les dettes de la FAK sont estimées à 8 milliards de centimes et elle est incapable d’aider les clubs à payer les frais de déplacement à l’étranger.  »Il y’a des clubs qui voyagent à l’étranger sans nôtre autorisation ni celle du Ministère de la jeunesse et des sports et d’autres partent d’une manière illégale. Ils doivent assumer leur responsabilité », a ajouté le président de la Fédération, récemment élu. Quelques 350 athlètes issus de 90 pays sont attendus à Montréal.