Lahouari Bahlaz

JEux Paralympiques-2020 (Para-athlétisme) Une 8e journée très compliquée pour les athlètes algériens

La 8e journée des 16es Jeux paralympiques de Tokyo (24 août-5 septembre), disputée mardi, a été très compliquée pour les athlètes algériens qui n’ont pas réussi à décrocher la moindre médaille. À commencer par le Champion paralympique en titre du 1500m (T13) à Rio en 2016, Abdellatif Baka qui a complètement raté sa course à Tokyo, se contentant d’une 8e place en 3:59.56, qui constitue néanmoins son meilleur chrono de la saison. Le titre paralympique est revenu au Russe Anton Kulialtin (RCP) en 3:54.04, devant le Tunisien Rouay Jebabli (3:54.55) et l’Australien Jaryd Clifford (3:54.69). De son côté, Mohamed Berrahal a pris la 4e position au 200m (T51), une course parcouru en 40.04 et qui a été intégrée pour la 1re fois aux Jeux paralympiques. Le médaillé de bronze dans la même épreuve au dernier championnat du Monde en 2019 à Dubaï, peut se contenter d’un nouveau record d’Afrique établi à Tokyo. La 3e finale dans laquelle, l’Algérie était engagée, est celle du lancer de javelot (Dames/F56), avec la doyenne du handisport algérienne, Nadia Medjmedj (47ans), qui n’a pu garder sa médaille de bronze de Rio. À Tokyo, Medjmedj, opérée, récemment, a terminé le concours au pied du podium (4e place) avec un jet à 20,02m, réussi à son 5e essai. Au lancer de poids (F32), le trio algériens, Lahouari Bahlaz (4e), Amchi Mohamed Nadjib (5e) et Mehideb Ahmed (7e) n’ont pas réussi à s’imposer dans un concours dominé par le Chinois Liu Li (médaillé d’or) et auteur d’un nouveau record du monde (12.97m) réalisé à son 5e essai. Bahlaz, vice-champion paralympique en titre et vice-champion du monde-2019, a lancé à 10.37 (le meilleur de sa saison), mais le seul réussi parmi les six qu’il avait à effectuer. Son compatriote Amchi a lancé à 9,62m, lors de son dernier essai, alors que Mehideb a fini avec un jet à 9.51m (son meilleur de la saison). Si Bahlaz, âgé de 42 ans, est à ses 3es Jeux paralympiques, ses compatriotes Amchi (30 ans) et Mehideb (26 ans) effectuaient leur baptême de feu. Le podium des paralympiques du concours de poids (F32) à Tokyo a été complété par le Russe Aleksei Churkin (11,31) et l’Omanais Al Mashaykhi Mohammed (10,84m). En finale du 400m (T36), l’Algérien Sid Ali Bouzourine s’est contenté de la 6e place en 57.91 (nouveau record d’Afrique), dans une course dominée par l’Australien James Turner (52.80), devant le Russe, Evgenii Shvetsov (53.60) et William Stedman (Nouvelles Zélande) en 54.75. Pour le compte du match de classement pour la 9e place du tournoi de handi-basket (Dames), les Algériennes ont perdu face à l’Australie sur le score de 71-32 (17-42), et terminent à la dernière place, comme lors des Jeux paralympiques 2016 à Rio, alors que les messieurs joueront, mercredi face à la Colombie, pour le match de classement de la 11e place. Là aussi, les handi-basketteurs algériens avaient pris la dernière position de leur groupe B. Après les compétitions de la 8e journée, l’Algérie occupe la 43e position au classement général des médailles avec un total de 7 breloques dont 1 en or, alors que la Chine domine les débats avec 131 médailles dont 61 en or, devant l’Angleterre (29 or) et la Russie (RPC) 25 or.

Programme des Algériens lors de la 9e journée, prévue mercredi :
POIDS (F32 / Dames) : Mounia Gasmi (FINALE)
400 M (T13 / Messieurs) : Athmani Skander-Djamil (1re série) et Baka Abdellatif (2e série)
Handi-basket (Messieurs): 11/12e place: Algérie – Colombie.