Coupures d’électricité

Intempéries : Coupures d’électricité et d’AEP à cause de pannes techniques à Blida

Les intempéries enregistrées le week-end à Blida, à l’instar d’autres régions du pays, ont causé des pannes techniques à l’origine de coupures d’électricité et de perturbations dans l’alimentation en eau potable (AEP) dans de nombreuses communes.

«Les vents forts ayant accompagné les averses de pluies ont causé la chute d’arbres et de branches sur les réseaux électriques», a indiqué à l’APS la chargée de la communication auprès de la Direction de distribution de l’électricité et du gaz de la wilaya, Khadidja Bouda, citant ce fait à l’origine de pannes techniques ayant causé des coupures d’électricité au niveau de nombreux quartiers et agglomérations de la partie-est de la region, notamment. Les coupures sont enregistrées depuis samedi dernier au niveau d’un nombre de quartiers de la commune de Larbâa, au centre- ville de Bouinane, Guerouaou, Hassainia et Oued Djer, a-t-elle précisé. «Les équipes techniques de Sonelgaz sont intervenues sur place dès le signalement des pannes. Elles sont actuellement à pied d’œuvre en vue de rétablir le courant dans les plus brefs délais», a assuré, par ailleurs, Mme. Bouda, prévoyant un rétablissement «progressif de la situation dès cet après-midi», a-t-elle affirmé. L’unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de Blida a également enregistré des perturbations dans l’alimentation en eau potable (AEP) suit à l’arrêt de l’activité dans un nombre de stations de pompage et des eaux devenues troubles à cause des intempéries, a indiqué la chargée de la communication auprès de la structure, Souâd Boukeffa. Les perturbations, enregistrées au niveau du centre- ville de Blida et de la partie-Est de la wilaya, ont été causées par l’arrêt de l’activité des collecteurs d’eau de Sidi El-Madani et de Sidi Lekbir, dont les eaux sont devenues troubles, a-t-elle signalé de même source, prévoyant un «retour à la normale de la situation, dès l’enregistrement d’une diminution de ce trouble». La coupure d’électricité a également causé l’arrêt de l’activité de certains groupes électrogènes d’alimentation en eau potable du centre-ville de Bouinane et nombre de quartiers à Chebli, Tabainete et Oued Djer, a indiqué la même responsable. «L’AEP reprendra dès rétablissement du courant», a-t-elle souligné. Toujours selon Mme. Boukeffa, des perturbations dans l’AEP ont été aussi enregistrées à Ouled Yaïch (une commune à forte densité humaine) à cause de l’arrêt de la station de pompage (Mazafran Alger, vers Beni Tamou). Elle a rassuré la population quant à un rétablissement de la «distribution de l’eau dès réparation de cette panne», a-t-elle assuré. Les services de la Protection civile de Blida avaient effectué, dans la nuit de samedi à dimanche, de nombreuses interventions pour le pompage des eaux pluviales au niveau des maisons inondées par les fortes précipitations enregistrées dans la wilaya, au moment où des unités de ce corps constitué poursuivent leurs sorties dans différentes zones de la wilaya menacées par le risque des inondations.