Siège MSP

IL DÉNONCE UN « MASSACRE » DE SES LISTES DE CANDIDATURE : Le MSP menace de se retirer des élections locales

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a condamné ce qu’il a qualifié de « massacres » contre les listes de candidature du parti aux élections locales prévues le 27 novembre prochain. Dans un communiqué, le MSP a expliqué que le bureau exécutif du mouvement s’est réuni samedi pour faire le point sur de « graves violations et abus » auxquels le processus de préparation des élections est soumis. Le MSP a affirmé que sur la base des rapports qu’il a reçus de diverses wilayas, il a constaté que les listes de candidats étaient exposées à de « véritables massacres ». « Le processus d’extrapolation des cas d’exclusion de candidature confirme qu’il s’agit d’une politique systématique ciblant les éléments concurrentiels, et a qualifié cela « d’une sorte de fraude préalable et de contrôle pur et simple sur les résultats des élections ». Par ailleurs, le MSP a menacé de prendre une nouvelle position sur les élections, qui seront tenues dans 40 jours, et de mobiliser les partis politiques pour faire pression en ce sens. La direction du parti a indiqué qu’elle procédait à une coordination collective avec les partenaires politiques, et que la position finale sur ces élections sont ouvertes à toutes les possibilités. Également, le mouvement a adressé des accusations à l’encontre de l’Autorité nationale indépendante des élections, estimant que « sa supervision de cette manière des élections est bien pire que ses prédécesseurs; ce qui confirme que la crise de la démocratie dans le pays est dans les mentalités sclérosées et les suprématistes, pratiques autoritaires, et non dans les textes juridiques ».
Sarah O.