bac-2017-tricherie

Houda Imène Feraoun au secours de Benghabrit pour éviter les fuites : «Facebook sera bloqué pendant les examens du BAC ! »

Afin d’assurer le bon déroulement des épreuves du BAC, de préserver la crédibilité de cet examen national, et d’empêcher les tentatives de fraude à travers l’utilisation de téléphones portables et d’internet, les responsables du ministère de l’Éducation nationale et ceux du ministère de la Poste et Technologies de l’Information et de la Communication ont décidé de recourir à une ultime solution à savoir le blocage de l’accès aux différents réseaux sociaux. C’est ce qu’a fait savoir, hier, la ministre des PTIC, Imène Houda Feraoun, à partir de Mila. Selon la ministre, l’accès à Facebook, Tweeter ou autres réseaux de partage sera fortement perturbé à partir du début des épreuves ; soit le 20 juin prochain. Feraoun vient en fait au secours de l’autre ministre, celle de l’Éducation, Nouria Benghabrit, confrontée chaque année à des fuites d’épreuves, et tout ce qui s’ensuit de tollé général et de vagues de contestations, notamment de la part de ses détracteurs traditionnels.
Ania NC

Les résultats de fin de cycle primaire annoncés hier
Taux de réussite : 87,25%
Comme prévu, le ministère de l’Éducation nationale a rendu public, hier, les résultats des examens de fin de cycle primaire qui se sont déroulés le 23 mai dernier. Le taux de réussite à l’épreuve de cinquième pour cette session 2018 est de 87,25% contre 89,38% en 2017.
C’est ce qu’a fait savoir la première responsable du secteur Nouria Benghabrit, sur sa page facebook. La ministre avait expliqué que les élèves ainsi que leurs parents pouvaient accéder aux résultats à travers le site internet de l’Office national des examens et concours à savoir http://cinq.onec.dz. Une fois sur le site, les candidats n’ont qu’à d’introduire leur code, suite à quoi une petite affiche apparait dans laquelle est mentionné le nom, le prénom, la date et lieu de naissance ainsi que la moyenne et la mention obtenue. Ainsi, après une année de stress et de travail, les élèves ayant obtenu une moyenne supérieure à 5/10 ont vu leurs efforts récompensés, et seront admis en première année du cycle moyen. Pour les recalés, par contre, il va falloir attendre l’année prochaine et doubler d’effort pour décrocher le ticket gagnant leur permettant d’accéder au collège, puisqu’il faut le signaler, la deuxième session de l’examen de la 5e AP, ou session de rattrapage, a été définitivement supprimée. La moyenne est calculée sur la base de la moyenne annuelle obtenue durant l’année scolaire (M1) ajoutée à la moyenne générale de l’examen (M2), le tout divisé par deux (M1+M2)/2. À rappeler que les examens avaient porté sur trois matières principales: la langue arabe, les mathématiques et la langue française. Les candidats ont passé les épreuves au sein de leurs établissements scolaires, pour la troisième fois consécutive, contrairement aux années précédentes où ils étaient dispersés dans différentes écoles. Cette option a été adoptée pour ne pas déstabiliser et perturber l’élève, alors que les enseignants qui devaient assurer l’encadrement, se sont, quant à eux, déplacés dans les centres d’examen autres que ceux où ils enseignent. Le nombre de candidats pour la session 2018 s’élevait à 797 812, contre 760 652 candidats pour la session précédente, soit une augmentation de 4,8%. 31 000 agents de police ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de cet examen qui s’est déroulé dans 7371 centres. Il convient de souligner qu’après l’annonce des résultats de la 5e AP, ça sera dans quelques jours le tour des épreuves du brevet de l’enseignement moyen (BEM) organisées du 28 au 30 mai dernier. Ceux-ci devront être annoncés le 18 juin prochain. Pour ce qui est de l’examen national du BAC, Les épreuves devront être entamées le 20 juin et s’étaleront sur une période de 5 jours. Les résultats, quant à eux, seront annoncés le 15 juillet.
Ania Nait Chalal