HÔPITAUX : Benbouzid ordonne la reprise de service

Depuis l’arrivée de la pandémie du coronavirus en Algérie, à l’exception des établissements orientés exclusivement vers la prise en charge des cas de Covid-19, les structures hospitalières du pays sont contraintes à la suspension des services hormis les urgences médicales.
S’exprimant hier sur la question, depuis la tribune du site d’information Essaha.com, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid compte, dans les prochains jours, adresser une instruction à tous les établissements de la santé à travers le pays, à l’effet d’une reprise « normale » de service. « Nous avons une instruction qui va être adressée à tous les établissements pour que les activités reprennent normalement et de façon graduelle », révèle le ministre, qui exclut « préférentiellement » de la liste les structures spécialisées dans le traitement des malades atteints du Covid-19, pour ne citer que l’exemple de l’hôpital de Boufarik (Blida) ou celui d’El Khettar (Alger) etc.
R. N.