Covid

HAUSSE DES CONTAMINATIONS AU COVID-19 CHEZ LES ENFANTS : Les professionnels de la santé mettent en garde

Le Pr Nabila  Bouterfas pédiatre à l’hôpital de Béni Messous, a mis en garde, contre une augmentation des cas du covid-19 chez les enfants, ce qui est inévitablement l’origine de l’augmentation du nombre de cas chez les adultes.

Dans un entretien accordé à la radio algérienne, la pédiatre a précisé, dimanche dernier, que l’Algérie a récemment enregistré une augmentation record des infections au coronavirus chez les adultes, ainsi qu’une augmentation des cas chez les enfants, ajoutant qu’il existe actuellement de nombreux cas similaires et « c’est quelque chose que nous n’avons pas observé au cours des vagues précédentes », a-t-elle souligné. De ce qui est des symptômes observés chez les enfants atteints de Covid, le professeur Bouterfas a indiqué qu’il s’agit plus essentiellement de maux de gorge ou à l’abdomen avec diarrhée, ou sous forme de grippe saisonnière, soulignant que cette fois le virus était plus contagieux qu’auparavant. En ce qui concerne les adultes, la même pédiatre a souligné que les hôpitaux sont maintenant surchargés, et pourraient être saturés, ce qui pourrait conduire à un scénario similaire à celui de la troisième vague. Devant cet état de fait,
elle a appelé les parents à être responsables dans la poursuite de la lutte contre le covid en continuant à respecter les mesures préventives, notamment en ce qui concerne le port obligatoire de masques, les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, et a appelé les citoyens à recourir à la vaccination, qui reste le meilleur moyen de se protéger de ce virus. Il est important de rappeler, dans ce contexte, que l’association nationale des parents d’élèves a également fait état d’une forte propagation du virus dans les écoles.
L’association a mis en garde contre le relâchement flagrant du respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, ce qui a entrainé une propagation importante du covid au milieu des élèves et des enseignants qui ont à leur tour transmis le virus à leur entourage. Selon le président de cette association, Khaled Ahmed, la situation prête à l’inquiétude au vu du nombre important d’élèves touchés par le Covid ces derniers jours. Mais ce qui est le plus regrettable, avait-il déploré, est la non-application stricte des mesures de prévention contre la pandémie par les responsables de ces établissements, et aussi la négligence des parents qui envoient leurs enfants à l’école même en étant malade sans en informer l’administration.
À se demander donc quelles sont les mesures qu’appliqueront les autorités pour casser la chaine de transmission du virus dans les écoles, sachant que le recours à leur fermeture a été écarté par le ministère de l’Éducation nationale. En tout cas les experts et les professionnels de la santé avaient proposé de suspendre les cours pour une période de 10 jours, chose qui permettra selon eux de maitriser la situation, qui risque faut-il le dire, de se compliquer si rien n’est fait d’ici peu.
Ania Nch