Guelma : Plus de 100 affaires de corruption traitées en 2019

Pas moins de 105 affaires de corruption impliquant 126 fonctionnaires dans divers services administratifs ont été traitées courant 2019 dans la wilaya de Guelma, a indiqué mercredi le chef de la sûreté de wilaya, le contrôleur de police, Ameur Chouder. Dans une conférence de presse animée au siège de la sûreté de wilaya, le même responsable a précisé que 4 personnes impliquées ont été placés sous mandat de dépôt et 24 sous contrôle judiciaire, assurant que les enquêtes se poursuivent concernant d’autres affaires. La même source a souligné, à ce propos, que les affaires traitées revêtent toutes un caractère économique et financier et s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre la corruption, précisant que les mis en cause dans ces affaires sont des fonctionnaires dans des administrations et institutions publiques dans différentes communes de la wilaya relevant de la compétence territoriale de la Cour de justice de Guelma. Il a également indiqué que la majorité de ces affaires ont trait à «l’abus de fonction», relevant que la plus importante est celle impliquant 4 fonctionnaires de la direction locale de la santé dont l’ancien directeur du secteur a été placé sous mandat de dépôt. Le traitement de ces affaires a été assuré par la brigade économique et financière du service de wilaya de la police judiciaire, a-t-il encore affirmé. Comparativement à 2018 durant laquelle 77 affaires de corruption avaient été enregistrées, le nombre d’affaires similaires traitées en 2019 a connu une hausse de l’ordre de 28, a précisé le chef de la sûreté de wilaya. Au cours de la conférence de presse, un bilan annuel des activités des différents services de la sûreté de wilaya a été présenté.