GAÏD SALAH : «UN PAYS QUI JOUIT DE LA PAIX EST CELUI DOTÉ D’UNE ARMÉE PUISSANTE» : Une formation militaire de pointe garante de la relève

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué jeudi que « le pays qui jouit de la paix et qui est optimiste quant au présent et au futur de ses enfants, c’est le pays qui dispose d’une armée puissante dans tous les sens », a souligné un communiqué du MDN.

Accorder de l’importance à la qualité de la formation du militaire diplômé, « c’est accorder de l’importance à cet élément et à sa contribution efficace dans le renforcement des remparts de nos Forces armées. Le pays qui jouit de la paix et qui est optimiste quant au présent et au futur de ses enfants, c’est le pays qui dispose d’une armée puissante dans tous les sens », a-t-il dit lors d’une allocution d’orientation prononcée au troisième jour de sa visite dans la 4ème Région militaire (Ouargla). Dans son allocution d’orientation tenue aux cadres et aux personnels des unités du Secteur de Biskra et qui a été diffusée à toutes les unités de la Région, via visioconférence, le général de Corps d’armée a mis l’accent sur l’importance d’apporter à l’appareil de formation de l’ANP tout l’appui nécessaire, en ce qu’il représente une « véritable pépinière » d’hommes, qui pourvoit les Forces armées en « élites qualifiées et de haut niveau, parfaitement conscientes de la nature et de l’importance des missions confiées ». « À ce titre, je tiens à rappeler et à insister sur le fait que la puissance de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de Libération nationale est puisée essentiellement de la force de sa composante humaine qui œuvre, sans répit, à acquérir tous les facteurs de l’expérience professionnelle conformément aux missions assignées, tout en veillant à donner l’exemple en termes de patriotisme et d’esprit de sacrifice », a-t-il ajouté. « Telles sont les qualités et les valeurs que nos institutions de formation contribuent à imprégner dans les esprits et les cœurs des hommes, et veillent à les développer et les promouvoir pour en faire une référence constante et un critère déterminant à adopter lors de l’évaluation scolaire et même professionnelle », a-t-il appuyé. Pour lui, « ceci est une mission, voire une responsabilité majeure et sensible, que cette École et tous les autres établissements du système de formation, doivent veiller à l’accomplissement de la manière la plus judicieuse », a-t-il relevé. Le général de Corps d’armée a tenu à rappeler aux personnels de la Région, et à travers eux, l’ensemble des personnels de l’ANP, de « l’impératif de veiller en permanence et sans cesse à accomplir les nobles missions qui leurs sont assignées, prenant exemple sur leurs aïeux de l’Armée de Libération nationale ». « Le sens de patriotisme dont vous faites preuve, vous, hommes de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de Libération nationale, vous, enfants de l’Algérie souveraine, libre et indépendante, émane certainement du sens et des valeurs de l’histoire qui constituent en permanence, non seulement une source de fierté mais aussi un fort appui moral qui vous impulse, vous et l’ensemble des personnels de l’ANP, voire tous les enfants de l’Algérie, à davantage d’efforts persévérants et de travail fructueux et dévoué au service de l’Armée et de la Patrie », a-t-il assuré.
« Dans ce cadre, nous tenons impérativement à la valorisation de l’histoire, qui n’est possible qu’en perpétuant la mémoire et en suivant l’exemple. Pour l’ANP, il s’agit de sa détermination à demeurer la digne héritière de ses aïeux, et pour ce faire, notre Armée doit œuvrer avec dévouement à la concrétisation des nobles objectifs tracés », a-t-il ajouté. Le général de Corps d’armée a consacré la troisième journée de sa visite dans la 4ème Région militaire, à l’inspection de quelques unités relevant du Secteur militaire de Biskra. Par ailleurs, et à l’entame de sa visite, le général de Corps d’armée a inspecté le projet de réalisation du Centre de repos et de cure thermale à Biskra, qui s’étend sur 21 hectares de superficie, dont la première pierre a été posée par le général de Corps d’armée en octobre 2017, et dont la livraison est prévue avant la fin de l’année en cours.
R. N.