Ali Fodil

ARRESTATION D’ALI FODIL : Le procureur général ordonne l’ouverture d’une enquête

Le procureur général près la Cour d’Alger a indiqué qu’aucune procédure qui puisse justifier l’arrestation, survenue jeudi matin, du PDG du groupe de presse El-Chourouk, Ali Fodil, n’a été mise en œuvre contre l’intéressé. La même source a souligné que l’un des services relevant de la police judiciaire avait confirmé avoir arrêté Ali Fodil pour des motifs d’enquête préliminaire qui a été enclenchée sans avis préalable du parquet compétent telle que l’exige le Code de procédure pénale. Cette procédure n’étant pas justifiée au regard de la loi, le procureur général a ordonné «la libération immédiate» du suscité tout en ordonnant une ouverture d’une enquête sur ces faits. Après sa libération, Fodil avait affirmé avoir été interpellé par «les services de renseignements» à Alger en raison de «ses propos tenus» lors d’une intervention télévisée sur sa propre chaîne TV. Il aurait été également interrogé sur un sujet, diffusé mercredi soir, par Echorouk News, sur plusieurs hommes d’affaires, selon ses propos. Il a également annoncé vouloir déposer plainte contre « la partie » qui a ordonné son interpellation.
A. N. Ch.