12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Fruit du partenariat algéro-émirati-allemand : le camion Mercedes-Benz Zetros 6X6 réceptionné

Un nouveau modèle de camion, assemblé en Algérie sous le label Mercedes Benz, est sorti hier de l’usine de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouiba (Alger), fruit d’un investissement algéro-germano-émirati. La cérémonie de sortie de ce premier camion militaire, de type Mercedes-Zetros 6X6 dans sa version de transport de troupes, a été présidée par le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’État-major de l’Armée nationale populaire (ANP) au niveau du siège de la Société algérienne pour la production de poids lourds de marque Mercedes-Benz Rouiba (SAPPL-MB), en présence des représentants des partenaires allemand et émirati. La Société SAPPL-MB, qui a été créée en 2012 avec un capital de 103 millions d’euros, est détenue à 51% par la partie algérienne à travers la SNVI (34%) et le ministère de la Défense nationale (17%) et à 49% par l’émirati « Aabar » tandis que l’allemand Daimler/Mercedes-Benz en est le partenaire technologique. Ce montage industriel est convenu d’équiper l’Armée nationale avec ce type d’engin. Il est à signaler par ailleurs que la SAPPL-MB a déjà livré l’Actros 2041S en avril 2014, avant de lancer le Zetros 2733A de Mercedes Benz dont les modèles algériens sont destinés au ministère de la Défense nationale (MDN).
Ce partenariat algéro-émirati-allemand a été mis en œuvre par la création en 2012 de trois sociétés à capitaux mixtes pour le développement de l’industrie mécanique nationale. Il s’agit de la Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA Rouiba, de celle de fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA/Tiaret et de celle de fabrication de moteurs de marque allemande (Mercedes-Benz, Deutz et MTU) SPA/Oued Hamimine de Constantine. L’usine de Rouiba, dont la production sera destinée pour satisfaire les besoins du marché national dont notamment les institutions militaires, les entreprises publiques ainsi que le secteur privé, atteindra en 2018 et 2019 quelque 15 000 camions, cars et bus par an.
Inaugurée en octobre 2014, la capacité productive annuelle de l’usine d’Aïn Bouchekif (Tiaret) est de 6 000 véhicules de type « Sprinter » destinés à différents usages, et de 2 000 autres véhicules 4X4 « classe C » tout terrain de la catégorie G destinés aux fins militaires et paramilitaires. Quant à l’usine de Constantine (Oued Hamimine), elle devrait atteindre une capacité annuelle de production de 25.000 moteurs de cars. A cet effet, il faut signaler que les véhicules produits dans cette usine ne seront pas seulement à usage militaire. Un responsable de l’unité a indiqué que dans une première étape et durant les premières années, l’usine fabriquera différents types de véhicules utilitaires 4_4 destinés à des usages civils. Par ailleurs, un cadre du partenaire allemand a signalé que les véhicules fabriqués dans cette usine de Tiaret ont la même technologie que ceux d’Allemagne. Aucune date n’a été donnée quant au lancement de la commercialisation de ces véhicules. Cette société issue d’un partenariat formé en vertu des dispositions de la législation nationale, auquel l’opérateur du Ministère de la Défense nationale est actionnaire, conduit un mégaprojet de modernisation du complexe SNVI de Rouiba, qui est l’un des fleurons de l’industrie nationale. Ce complexe s’érigera en plateforme d’excellence, arrimé à un des plus grands constructeurs mondiaux de camions et qui générera des milliers d’emplois pérennes, ainsi que des besoins en sous-traitance de qualité au niveau de l’ensemble du tissu industriel national. L’inauguration de la sortie du premier camion militaire, est le couronnement d’un processus devant aboutir à la satisfaction de l’essentiel des besoins nationaux en moyens de transport routier selon un assortiment et une qualité strictement identique à celle prévalant au niveau du Groupe Daimler. Par conséquent, il faut rappeler que Zetros 6X6 est un camion tout terrain haute mobilité, conçu par Mercedes-Benz en guise de réponse à la demande croissante de véhicules destinés aux applications extrêmes, même dans les conditions les plus difficiles. Conditions extrêmes et conditions les plus difficiles signifient très forte chaleur, poussière, routes en mauvais état et bien d’autres obstacles que le Zetros est capable de franchir sous escorte sûre de plusieurs décennies de savoir-faire made in Mercedes-Benz sur le registre des véhicules toutes roues motrices et de la technologie innovante, converties en camions qui connaissent tout, sauf les limites de l’impossible.
Lazreg Aounallah

Related posts

Politiciennes et académiciennes animeront un colloque international : Le RCD débattra samedi sur « la lutte des femmes pour l’égalité »

courrier

CEUX QUI SOUTENAIENT SA POLITIQUE COLONIALE S’EN ÉLOIGNENT CHAQUE JOUR UN PEU PLUS : Le Maroc perd ses larbins en Europe

courrier

RÉFORME DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Les assises universitaires prévues fin 2023

courrier

CONNUE POUR SES POSITIONS PRO-PALESTINIENNES : L’Américaine Alexandria Cortez refuse d’assister à la commémoration de la mort de Rabin

courrier

AU POSTE DE HAUT-COMMISSAIRE À LA NUMÉRISATION AVEC RANG DE MINISTRE : Le président Tebboune nomme Mme Meriem Benmouloud

courrier

CLÔTURE DU 8E SÉMINAIRE DE HAUT NIVEAU SUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ EN AFRIQUE : Plusieurs résolutions adoptées

courrier

5 commentaires

AN 11 mars 2015 at 14 h 37 min

…. Lire:

-….. regions …….

Répondre
AN 12 mars 2015 at 19 h 58 min

correction finale:

Le premier choix en Europe ca c’est de la mecanique lourde.Un projet qui fait honneur a tous les mecaniciens algeriens.
Souhaitant de tout coeur que le constructeur Allemand : WV ,se manifeste pour lancer un projet de voiture de la gamme moyenne,en Algerie.
Ce projet ne peut reussir qu’a une seule condition: d’octroyer l’EXCLUSIVITE’ exceptionnelle a` l’Algerie pour tout le Maghreb et meme l’Afrique du Nord.
C’est aux universitaires algeriens de se montrer proactifs en proposant des etudes de faisabilite’ preliminaires a l’Ambassade Allemande a Alger.Ceci, incitera les pouvoirs exectifs allemands a plus de consideration pour toutes les propositions serieuses.
Deux poles mecaniques d’excelemce se distinguent:
1- L’axe Rouge (Hamra): Annaba
2- L’axe Blanc (.) : de Boumerdes a` Bejaia

Ces deux rgions possedent toutes les carasteristiques techniques requises pour l’implantation d’une industrie mecanique,de classe internationale.

PS:Je m’excuse pour les fautes de frappe.

Répondre
AN 13 mars 2015 at 1 h 53 min

…… Lire:

– …….. executifs …..

Répondre
AN 17 mars 2015 at 14 h 14 min

Le premier choix en Europe ca c’est de la mécanique lourde. Un projet qui fait honneur a tous les mécaniciens algériens.
Souhaitant de tout coeur que le constructeur Allemand : WV, se manifeste pour lancer un projet de voiture de la gamme moyenne,en Algérie.
Ce projet ne peut réussir qu’a une seule condition: d’octroyer l’EXCLUSIVITE’ exceptionnelle a` l’Algérie pour tout le Maghreb et même l’Afrique du Nord.
C’est aux universitaires algériens de se montrer proactifs en proposant des études de faisabilité’ préliminaires a` l’Ambassade Allemande a` Alger. Ceci, incitera les pouvoirs exécutifs allemands a plus de considération pour toutes les propositions sérieuses.
Deux pôles mécaniques d’excellence se distinguent:
1- L’axe Rouge (Hamra): Annaba
2- L’axe Blanc (.) : de Boumerdes a` Bejaia
Ces deux régions possèdent toutes les caractéristiques techniques requises pour l’implantation d’une industrie mécanique, de classe internationale.

PS: Je m’excuse pour les fautes de frappe.

Répondre
RABAH 9 janvier 2016 at 23 h 22 min

je souhaiterai savoir sur les centres commerciaux et point de vent merci de me les communiquer , merci

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.