Dimajazz photo APS

Festival Dimajazz de Constantine : La troupe ONB et Samira Brahmia clôturent la 17e édition

L’Orchestre national de Barbès (ONB) et l’artiste Samira Brahmia ont clôturé, dans la salle Ahmed Bey, la 17ème édition du festival international Dimajazz de Constantine par un spectacle qui a séduit les férus de ce genre musical et les a régalés durant une soirée exceptionnelle.

Dimanche, en début de soirée, la troupe « ONB » composée de 11 artistes a présenté une panoplie de chansons classiques du genre Rai Rock du patrimoine musical maghrébin comme « Salam Alikom Ya Lahbab », « Poulina » et le genre Gnawa également comme « Ourar », « Yahli » en plus de certaines chansons de la troupe Raina Rai.
L’Orchestre national de Barbès a présenté aussi des chansons sorties récemment comme « Méditerranée », « Robeyna » et « Gamra », dans un style moderne mixant entre les chansons à texte et les techniques de théâtralité, interprétées en mouvement sur scène et dans des mélodies de jazz moderne.
Par la suite, c’était au tour de l’artiste Samira Brahmia de participer avec la troupe ONB à la soirée de clôture en présentant un show de chansons amazighes comme Edzzi Essaa de l’artiste Slimane Azzam qu’e lle avait interprétée durant son passage dans l’émission The Voice, avant de poursuivre son spectacle en interprétant des chansons du style qu’elle affectionne savoir « la musique du monde », en chantant dans plusieurs langues et styles avec les membres de la troupe ONB. La quatrième soirée du festival Dimajazz a été marquée également par une présence remarquable du public qui a apprécié le spectacle et a longuement applaudi la performance des artistes, appelés par leurs noms pour revenir sur scène et présenter d’autres chansons, un souhait que les membres de la troupe ONB a exhaussé en revenant sur scène après avoir terminé le show. Au cours d’une conférence de presse tenue au terme de la clôture du festival, l’artiste Samira Brahmia s’est dite très contente d’avoir participé une autre fois au festival Dimajazz et d’avoir chanté avec la troupe de l’orchestre national de Barbès, indiquant qu’elle n’a pas hésité à répondre à l’invitation malgré qu’elle soit occupée actuellement par la sortie de son nouvel album « Awa » d’ici juin prochain.
De son côté, le représentant de la troupe ONB Mehdi Askeur a estimé que le public constantinois était « très spécial » et s’est dit impressionné par l’amour manifesté par le public au jazz et ses différents styles, souhaitant revenir une autre fois et rencontrer les férus de ce genre musical.
Pour rappel, la 17ème édition du festival international Dimajazz organisée après deux ans d’éclipse en raison de la pandémie de coronavirus, a été ouverte mercredi passé avec la participation de 5 troupes musicales et deux artistes.