ecole-eleves4

EXAMENS DE FIN D’ANNÉE : La décision définitive connue aujourd’hui

C’est aujourd’hui que devra prendre fin le suspens du nouveau calendrier d’examens de fin de cycle dont celui du Bac, au terme d’une réunion exceptionnelle du Conseil des ministres, tel indiqué par un communiqué de la présidence de la République. Consacré à la poursuite de l’étude et l’adoption du projet de Loi de finances complémentaire (LFC) de l’année 2020, le conseil, présidé par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, abordera notamment les mesures prises pour la réorganisation de la fin de l’année scolaire et universitaire en cours.

Alors qu’une commission composée notamment des ministres de l’éducation, de l’Enseignement supérieur, et de la Formation professionnelle a été mise en place dimanche dernier pour formuler des propositions concrètes élaborée avec la concertation de syndicats, parents d’élèves et experts en pédagogie, le président de la République aura à trancher la question, aujourd’hui, et de prendre la bonne décision permettant en effet de sauver l’année scolaire mise entre parenthèse depuis le 12 mars dernier en raison de la propagation de la pandémie du Covid-19. Mais surtout, pour le Président, il s’agira de mettre fin au flou dans lequel se trouvent, depuis près de deux mois, les élèves et leurs parents.
À rappeler qu’une série de rencontres avaient été organisées entre le premier responsable du secteur de l’éducation nationale, Mohamed Ouadjaout, et les partenaires sociaux ainsi que les représentants de parents d’élèves pour, en effet, étudier tous les scénarii envisageables quant à l’avenir de l’année scolaire 2019/2020 ainsi que l’organisation des examens de fin de cycles et ce suite au prolongement de la période de confinement. Il faut dire, cependant, que le scénario le plus probable et sur lequel se sont accordés la majorité des formations syndicales, consiste en l’annulation des examens de fin de cycle primaire et moyen (5eme et BEM) et le passage vers les classes de première année moyenne et secondaire sur la base des notes obtenues lors des deux premiers trimestres.
S’agissant toutefois du Baccalauréat, tout le monde s’accorde à ce que cet examen soit reporté au mois de septembre prochain. En ce qui concerne les examens universitaires, l’on évoque deux possibilités : La première consiste à organiser ces épreuves en 4 semaines à partir du 15 mai prochain, alors que la seconde consiste à les renvoyer au mois de septembre.
Ania Nait Chalal