Emploi et intégration des jeunes dans ses filières : Sonatrach lance une grande campagne de recrutement d’universitaires

Désormais, les jeunes universitaires, en quête de débuter une carrière professionnelle, ont la chance d’obtenir un poste d’emploi au sein de la Sonatrach qui vient de lancer, sur son site Web, un concours de recrutement d’ingénieurs, de techniciens et de cadres de l’administration durant l’année 2018.

Dans ce lien, le site Web de la société pétrolière algérienne, http://concours-sonatrach2018.iap.dz/, offre la possibilité aux détenteurs de diplômes universitaires de remplir les annonces après leur téléchargement en PDF puis les expédier à l’adresse indiquée. Le candidat qui veut tenter sa chance pour décrocher l’un des postes proposés peut accéder facilement au site et filtrer la liste d’annonces intégrées afin d’afficher celles qui s’adressent à sa recherche. Les jeunes diplômés universitaires intéressés par ces offres d’emploi doivent adresser avant le 9 août prochain, leurs demandes par voie numérique via un fichier PDF de 3 mgb disponible sur le site suscité. Le concours annoncé, via le site de la sonatrach, s’adresse aux universitaires qui disposent d’un BAC + 5 pour occuper des postes d’ingénieurs et Bac +4 pour des fonctionnaires de l’administration, à condition pour ces deux catégories, que l’âge des prétendants ne dépasse pas les 35 ans et justifiant d’une moyenne générale de 12/20 durant tout leur cursus. Il est exigé aux prétendants aux postes de techniciens, d’êtres âgés de moins de 33 ans, d’avoir un niveau BAC + 3 avec une moyenne de 12/20 et de résider dans les wilayas où sont ouverts ces postes. Tous les postulants sont tenus d’être inscrits au niveau de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM). Les candidats retenus par le bureau RH de l’entreprise en 2018 devraient impérativement effectuer un programme de formation professionnelle dans l’institut de Boumerdès IAP (Algerian Petroleum Institute) qui est dédié pour la formation des nouveaux postulants spécialisés dans le domaine d’énergie et mine ou l’hydrocarbure. D’autres instituts certifiés se situant à Skikda et Oran, L’IAP de Boumerdès est consacré à la formation des personnels recrutés récemment et possédant un diplôme de technicien supérieur ou ingénieur d’application dans l’un des secteurs pétroliers. Il importe de signaler que la Sonatrach est sériée en tête de liste des sociétés algériennes concernant le chiffre d’affaire, le nombre d’effectif ainsi que les bénéfices totaux. C’est une grande entreprise publique dont les revenus totaux atteignent les soixante dix milliards de dollars. Le nombre d’employés intégrés dans la société dépasse, à ce jour, les 50000 agents entre hommes et femmes. À préciser qu’à ce jour, la Sonatrach demeure dans la liste des sociétés les plus actives en termes d’offre des postes d’embauches.
Zacharie S. Loutari