APC

El Tarf : Fermeture du siège de l’APC de Aïn El-Assel suite à la contamination de 12 employés

Le siège de l’assemblée populaire communale (APC) de Aïn El-Assel dépendant de la daïra d’El-Tarf a été fermé mardi par mesure préventive suite à la contamination de 12 employés par la Covid-19, a-t-on appris auprès de son président. Selon Azzeddine Laarab, le siège de cette APC a fait l’objet d’une «fermeture temporaire » après la contamination confirmée de 12 employés, dont 8 femmes, et ce, conformément aux mesures préventives et de lutte contre la propagation du coronavirus dont les cas de contaminations sont à la hausse depuis quelques jours au niveau de cette wilaya frontalière. «Ces 12 employés sont actuellement en confinement sanitaire à domicile », a ajouté la même source, signalant que  »deux autres employées de cette APC ont effectué les analyses médicales nécessaires pour savoir si elles ont été contaminées ou non par le virus ». Les opérations de désinfection du siège de cette commune ont été par ailleurs lancées, a souligné la même source, indiquant que  »le service minimum sera assuré dès mercredi au niveau du service de l’État civil et celui de la carte grise». M. Laârab, qui a également insisté sur l’importance du respect des mesures préventives pour lutter contre la propagation du coronavirus, a exhorté les habitants de cette commune, qui compte 25 000 âmes, à se faire vacciner contre la Covid -19 pour préserver leur vie et celle des autres. Il convient de rappeler qu’une série de mesures préventives ont été prises la semaine dernière par le wali d’El-Tarf pour lutter contre cette pandémie, notamment la fermeture des 15 plages habituellement surveillées, et la multiplication des actions de sensibilisation, le respect strict des gestes barrière et la nécessité de se faire vacciner.

Colombie : Plus de 116 tonnes de cocaïne saisies dans des opérations coordonnées
Le gouvernement colombien a annoncé mardi que 116 tonnes de cocaïne avaient été saisies en un mois et demi d’opérations militaires conjointes avec des pays d’Amérique et d’Europe. «La lutte coordonnée et multilatérale incarnée par l’opération Orion, dans sa septième phase, résulte de la capacité de tous les pays à comprendre qu’ensemble nous pouvons être plus efficaces dans la lutte contre le trafic de drogue», a déclaré le président Ivan Duque depuis le palais présidentiel. Les 116 tonnes de cocaïne ont été saisies entre le 15 mai et le 30 juin dans le cadre d’opérations militaires aériennes, terrestres et dans les eaux des Caraïbes, du Pacifique et de l’Atlantique. Premier producteur mondial de cocaïne, la Colombie a coordonné différentes actions avec 38 autres pays américains et européens dans le cadre de l’opération Orion menée par phases successives depuis 2018. Le gouvernement a également indiqué que 539 personnes de différentes nationalités avaient été arrêtées, et 69 bateaux, trois semi-submersibles et cinq avions, saisis. L’opération a impliqué des agents des forces de sécurité d’Allemagne, d’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, du Costa Rica, de l’Équateur, des États-Unis, d’Éspagne, de France, des Pays-Bas, du Panama, du Paraguay et du Pérou notamment. La Colombie est le plus grand cultivateur de feuilles de coca au monde, avec 143 000 hectares plantés en 2020 et un potentiel de production de
1 228 tonnes de cocaïne, selon les Nations unies. Selon le gouvernement, les autorités ont saisi l’année dernière plus de 500 tonnes de cocaïne et détruit 130 000 hectares de plantations de coca. Les États-Unis sont le plus grand consommateur de la drogue produite par la Colombie.

Laghouat : arrestation des auteurs de publications subversives sur les réseaux sociaux
Les services de la Sûreté nationale ont traité au cours de cette semaine une affaire «qualitative» relative à l’incitation via les réseaux sociaux et la diffusion de publications de nature à porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public, a indiqué mercredi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
Les résultats de l’enquête sur l’affaire, «traitée par la Brigade de lutte contre la cybercriminalité relevant de la Sûreté de wilaya de Laghouat, sous la supervision de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), ont permis l’identification et l’arrestation de deux suspects, originaires des wilayas de M’sila et de Mascara», a expliqué la même source. La même source a souligné que les deux suspects «ont ouvert plusieurs comptes sur Facebook dans le but de faire la propagande et le partage de posts de l’organisation terroriste Rachad, ainsi que d’autres publications subversives appelant à la déstabilisation de l’ordre public».

Décès à 67 ans du chercheur en archéologie Abdelkader Heddouche
Le chercheur en archéologie préhistorique, Abdelkader Heddouche, qui a contribué par ses réalisations scientifiques à la préservation du patrimoine culturel algérien, est décédé mercredi à l’âge de 67 ans, a-t on appris auprès de son entourage. Né en 1954 à Thenia dans la wilaya de Boumerdès, Abdelkader Heddouche a occupé plusieurs fonctions, notamment comme directeur du Musée national du Bardo d’Alger (1989-1994) et directeur de l’Office du parc national de l’Ahaggar (Onpca,Tamanrasset).
Chercheur au Centre national des recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (Cnrpah), il a à son actif plusieurs travaux de recherche et contributions sur les monuments funéraires de l’Ahaggar. Titulaire en 2010 d’un doctorat en archéologie préhistorique, Abdelkader Heddouche a marqué de son empreinte la préservation du patrimoine culturel par sa recherche exceptionnelle sur les monuments funéraires du Parc culturel de l’Ahaggar et sa contribution à l’élaboration du plan de gestion de ce site culturel.

Alger : 106 affaires traitées et suspects arrêtés en juillet dernier
Les services de sûreté de Sidi M’hamed à Alger on traité 106 affaires dans le cadre de la lutte contre la criminalité et arrêté 106 individus en juillet dernier, a indiqué mercredi un communiqué de la sûreté de la wilaya d’Alger. Les affaires traitées sous la supervision du parquet territorialement compétent concernent la saisie d’une quantité de drogue (près de 26 grammes de drogues dures), près de 400 capsules de psychotropes, de 13 armes blanches ainsi que d’une somme estimée à 700 000 Da issue de la vente illégale de ces drogues, précise le communiqué. Dans ce cadre, les éléments de la sûreté relevant de la circonscription administrative de Draria ont arrêté 4 individus à Birtouta impliqués dans des affaires de détention de drogues et de psy.

Le New York Times compte plus de 8 millions d’abonnés
Le New York Times a récemment franchi la barre des 8 millions d’abonnés à son site et son édition imprimée et espère en recenser plus de 8,5 millions d’ici la fin de l’année, selon un communiqué publié mercredi. L’objectif est d’attirer autant de nouveaux abonnés qu’en 2019, soit environ un million, a souligné la directrice générale Meredith Kopit Levien. Le quotidien américain ne prévoit toutefois pas de renouveler sa performance de 2020, quand le nombre de clients payants avait bondi de deux millions à la faveur d’une actualité particulièrement riche, entre le début de la pandémie et la campagne électorale présidentielle entre Donald Trump et Joe Biden. Dix ans après le lancement de son offre numérique payante, environ 89% des abonnés le sont uniquement à des produits en ligne. Les nouvelles souscriptions numériques enregistrées au deuxième trimestre se sont partagées entre le site d’actualités (77.000 nouveaux abonnements) et les applications de cuisine, de jeux et de produits audio (65.000). Côté financier, le groupe a doublé son bénéfice net sur la période, à 54 millions de dollars, tandis que son chiffre d’affaires a progressé de 23% pour atteindre 498 millions de dollars.