Covid-19

DIRECTION DU COMMERCE DE KHENCHELA : Des fonctionnaires contaminés par le Covid-19

C’est la révélation ahurissante du ministre du commerce himeself. Des fonctionnaires du commerce de la wilaya de Khenchela, dont il n’a pas été précisé le nombre, « sont contaminés » par le Covid-19, selon Kamel Rezig. Sur une publication partagée samedi soir sur sa page facebook, le ministre écrit que « durant l’exercice de leur mission héroïque d’organisation du marché pour assurer les produits de première nécessité, surtout la semoule, aux citoyens de la wilaya, un groupe de fonctionnaires de la direction du commerce est contaminés par le virus corona. » Poursuivant, le ministre a fait part de ses prières pour que leur santé se rétablisse promptement. Comme il a salué également tous les fonctionnaires du commerce qui « souffrent quotidiennement dans les marchés et locaux de commerce » pour permettre aux citoyens de « s’approvisionner en produits avec des prix abordables. » Il convient de noter que jusqu’au bilan de samedi dernier communiqué par le Comité scientifique de suivi de l’épidémie en Algérie, Khenchela a enregistré 9 cas confirmés de Covid-19. Et si l’on se fie aux révélations du ministre, le chiffre des malades de ce virus pourrait donc augmenter pour cette wilaya.
Le ministre du Commerce n’est pas à sa première sortie du genre. Fin mars dernier, alors que les folles rumeurs circulaient au sujet du décès du chef de service chirurgie générale à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida, Kamel Rezig publie un message dans le quel il dément l’information. Toutefois, le lendemain même, soit le 30 mars dernier, la mort du Pr Si Ahmed El Mahdi a été confirmée officiellement. En effet, au moment où l’information officielle sur l’évolution du Covid-19 est centralisée au niveau du Comité de suivi, qui a comme seul porte-parole le professeur Djamel Fourar, de telles déclarations à tout-va n’arrangeraient pas la fiabilité des bilans officiels. Lorsqu’encore elles viendraient enchevêtrer le plan de gestion de cette crise sanitaire.
F. Guellil