agriculture

Développement de l’entrepreneuriat agricole à Tizi Ouzou : Signature d’une convention entre l’ITMAS et l’ANSEJ

Une convention visant à promouvoir et à développer l’entrepreneuriat agricole chez les diplômés en agriculture, a été signée, entre l’Institut de technologie moyen agricole spécialisé (ITMAS) de Tizi-Ouzou et la direction locale de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeune (ANSEJ).

Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée au siège de l’ITMAS, en présence de plusieurs partenaires, le directeur de l’IMAS, Filali Rabah qui a signé la convention au nom de l’ITMAS, a souligné que le but de cette convention de partenariat, qui fait suite aux orientations du ministre de l’Agriculture et du Développement rural concernant l’accompagnement des stagiaires dans la réalisation de leurs projets, a pour but de faciliter l’insertion professionnelle des diplômés de cet institut. L’objectif de ce partenariat est de permettre aux jeunes techniciens et adjoints techniques diplômés de l’ITMAS d’accéder aux différents soutiens de l’Etat pour la réalisation de leurs projets dans le domaine de l’agriculture. Cette convention vise aussi à accompagner les d iplômés dans la création d’une activité viable pourvoyeuse de richesses et d’emplois’’ a ajouté ce même responsable. M. Filali a rappelé que l’institut qu’il dirige a organisé au début de l’année scolaire 2019/2020 une journée sur les opportunités d’insertion des diplômés dans la vie professionnelles. «Lors de cette journée la problématique des difficultés financières et d’accès aux différents organismes de soutien ont été mis en exergue, d’où celte convention», a-t-il insisté. De son côté le directeur de l’ANSEJ, Hamour Chafaa cosignataire de cette convention, a indiqué que dans la démarche de cette Agence de prospection de nouveaux partenariats pour travailler en réseaux, «l’ITMAS représente un partenaire incontournable et cette convention a pour objectif le développement de l’entrepreneuriat agricole», a-t-il dit. Au titre de cette convention, l’ANSEJ organisera plusieurs actions au niveau de l’ITMAS, notamment de sensibilisation et de formation à l’entrepreneuriat et la création d’entreprises tout en assurant un pré-accompagnement des diplômés de cet institut agricole pour la création de leur activité. «Nous cherchons à travers cette convention à développer l’esprit entrepreneurial chez nos jeunes diplômés sachant qu’aujourd’hui être qualifié dans un domaine reste insuffisant pour réuss ir une activité», a-t-il relevé. Observant que la formation dans le métier ou le domaine d’activité est une «condition primordiale» pour la création d’une activité, M. Hamour a ajouté que la «renommée de l’ITMAS et la qualité de la formation dispensée par cet institut, nous amènent à dire que cet établissement de formation est un gisement important de futurs entrepreneurs dans le domaine agricole et notre région a besoin de développer ce secteur’’. Aussi il est prévu au titre de cette convention la mise en place d’une cellule de développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation, a-t-il ajouté en insistant sur l’importance de «sortir de la vision classique de l’activité agricole». Le représentant de la conservation des forêts Larbi Chebli, a observé à l’occasion de la signature de cette convention que plusieurs activités peuvent être développées dont l’exploitation des plantes médicinales et aromatiques pour, entre autres, l’extraction d’huiles (myrte, pistachier lentisque). «Au titre de cette convention les jeunes diplômés de l’ITMAS peuvent développer ce type d’activité», a-t-il ajouté.