Batna

Des archéologues étrangers entament des travaux d’expertise sur la structure du Mausolée Medghassène (Batna)

Des travaux d’expertise et d’analyse sur la structure du mausolée royal numide Medghassène, situé dans la commune de Boumia (30 km à l’Ouest de Batna), ont été engagés mardi par une mission archéologique étrangère, a-t-on appris du directeur de wilaya de la culture Omar Kebbour. L’opération, de deux jours menée dans le cadre d’une convention cadre entre l’Algérie et les Etats-Unis, porte sur la protection, la sécurisation et la restauration du patrimoine culturel, notamment les tombeaux royaux numides dont Medghassène, a indiqué à l’APS le responsable de wilaya de la culture. Deux experts, de nationalité italienne, ont entamé leur travail, au niveau de la base de la structure du mausolée en présence de représentants locaux du secteur la culture et des arts, après l’ouverture de la pièce funéraire en contrebas du tombeau et la mobilisation des moyens nécessaires permettant de faciliter l’opération afin de connaître l’état actuel de la structure du monument, selon la même source. Cette expertise devra déterminer la nature de l’intervention à effectuer pour protéger et sécuriser ce monument, a ajouté Kebbour. Pour rappel, une étude diagnostic détaillée avait été effectuée sur le monument, en deux étapes, dans le cadre du programme de partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne. Cette initiative était inscrite dans le cadre du programme d’appui et valorisation du patrimoine culturel en Algérie financé par l’Union européenne Euro-Med adopté en novembre 2012. Elle avait porté sur des actions de restauration de parties des trois sites archéologiques du mausolée Medghassène (Batna), du palais Ahmed Bey (Constantine) et la Casbah d’Alger. Le mausolée royal de Medghassène est l’un des plus anciens monuments d’Afrique du nord, ont fait savoir les experts en archéologie.

Une cellule de veille pour suivre les préoccupations des voyageurs de et vers l’Algérie
Le ministère des Transports a annoncé la mise en service d’une cellule de veille chargée du suivi des préoccupations des citoyens relatives au voyage de et vers l’Algérie. C’est dans le cadre de l’amélioration du service public, de la prise en charge des difficultés relatives à l’acquisition des billets d’avion et du suivi des préoccupations des citoyens relatives au voyage à destination et en provenance d’Algérie, le ministre des Transports informe, dans un communiqué, «  la mise en service d’une cellule de veille et de suivi, au niveau de ses services, qui se chargera d’enregistrer et traiter les doléances de ces citoyens ». Ainsi, les citoyens concernés peuvent prendre attache avec cette cellule 24/24h, 7/7J, et ce, via l’adresse électronique celluledeveille@mt.gov.dz ou le numéro de téléphone 00213 2305 9342

Arrestation de quatre trafiquants de stupéfiants à Hussein Dey (Alger)
Les services de sûreté de la wilaya d’Alger, représentés par la 6e sûreté urbaine et la Brigade de la police judiciaire à la sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey ont arrêté quatre trafiquants de stupéfiants et saisi une quantité de psychotropes, a indiqué hier un communiqué de ces services. Cette opération, qui a été supervisée par le parquet territorialement compétent, s’est soldée par « l’arrestation de quatre individus, en flagrant délit d’échange d’une quantité importante de psychotropes contre une somme d’argent », selon la même source. Les suspects sont des repris de justice, âgés entre 28 et 30 ans, précise le communiqué. Lors de cette opération, les éléments de la police ont « saisi plus de 1.300 comprimés psychotropes, un montant de plus de 200.000 DA, deux véhicules utilisés pour le transport et la distribution des substances ainsi que quatre téléphones portables ».

L’embargo américain sur Cuba porte un coup dur à la production de médicaments
Les sanctions américaines contre Cuba nuisent à la production de médicaments du pays insulaire, a déclaré Tania Urquiza, vice-présidente du groupe pharmaceutique cubain BioCubaFarma. Le blocus américain restreint l’accès de Cuba aux matières premières, fournitures, pièces détachées et réactifs qui sont nécessaires pour la production nationale de médicaments. la politique unilatérale des Etats-Unis a créé un siège financier contre l’île et mis en place un groupe de transporteurs maritimes qui refuse de travailler avec Cuba ». , Le pays des Caraïbes doit importer plus de 10.000 sortes d’intrants pour garantir la production nationale de médicaments, dont quelque 5.000 réactifs. BioCubaFarma produit quelque 1.000 médicaments, dont 80% sont utilisés par le système public de soins sanitaires. Les priorités cubaines en matière de production médicale sont l’hémodialyse, les sérums, ainsi que le traitement pour les patients gravement malades et celui des maladies chroniques et non transmissibles.

Saisie de plus de 17 000 comprimés psychotropes à Tiaret
Les services des Douanes ont saisi plus de 17.000 comprimés psychotropes de type Pregabaline (300 mg) à Sougueur (W. Tiaret), a indiqué, mardi, un communiqué de la direction générale des Douanes.
Dans le cadre de « la poursuite des efforts incessants déployés sur le terrain par les services opérationnels des brigades des Douanes dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de contrebande, notamment le trafic de psychotropes, les agents de la brigade douanière polyvalente de Sougueur, relevant territorialement des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes de Tiaret ont saisi 190 comprimés psychotropes de type Pregabaline (300 mg) qui étaient soigneusement dissimulés dans un véhicule utilitaire », lit-on dans le communiqué. L’opération s’inscrit « dans le cadre des missions de protection des services des Douanes mobilisés 24h/24h pour garantir la sécurité et la stabilité du pays et protéger le citoyen contre tout ce qui menace sa santé et sa sécurité », conclut la même source.

96 décès en une semaine de la Covid-19 en Tunisie
Quelque 96 morts supplémentaires et 27 340 nouvelles contaminations par la Covid-19 ont été enregistrés entre le 11 et le 17 juillet en cours en Tunisie, sur un total de 59 297 tests réalisés, soit un taux de positivité de 46,10% contre 5,63% en mai dernier, a rapporté, mardi, l’agence de presse tunisienne TAP, citant un communiqué du ministère de la Santé. Selon le dernier bilan publié mardi par le ministère de la Santé, depuis l’apparition de la pandémie en Tunisie en mars 2020, 1114370 cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés dont 28 942 décès et 1071925 rétablissements. D’après le même bilan, au cours de cette 28ème semaine de l’année, 311 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées dans les établissements de santé publics et privés.