Somme de la Ligue arabe

DERNIERS DÉVELOPPEMENTS EN PALESTINE : Le Conseil des ministres de la Ligue arabe en réunion ce mercredi

Les ministres arabes des Affaires étrangères tiendront, mercredi prochain, une réunion par visioconférence qui sera consacrée à l’examen de l’évolution de la question palestinienne, l’avenir de la paix au Moyen-Orient à la lumière des récents développements. Une source responsable à la Ligue arabe a déclaré  que le projet d’ordre du jour de la réunion comprend un certain nombre de points politiques, sécuritaires, sociaux, sanitaires et administratifs qui concernent l’action arabe commune, avec à leur tête les développements de la cause palestinienne à la lumière des récents développements survenus dans la région. Les ministres des Affaires étrangères, selon la même source, s’attellerons aussi à l’examen de la coopération des pays arabes dans le domaine de la lutte contre la pandémie Covid-19, la stratégie arabe de prévention et de réponse pour lutter contre toutes les formes de violence dans le statut d’asile et de déplacement, en particulier la violence sexuelle à l’égard des femmes et des filles, d’une étude arabe sur la violence à l’égard des personnes âgées, ainsi que des points relatifs aux affaires financières et administratives. Les Représentants permanents des pays arabes auprès de la Ligue arabe devraient tenir des réunions préparatoires à partir de lundi prochain au siège du Secrétariat général de la Ligue, en prélude au Conseil ministériel. Pour rappel la  Ligue des États arabes a réitéré,  son attachement aux principales constantes de la cause palestinienne et à leur tête la création d’un État palestinien viable dans les frontières de 1967, avec Al-Qods-Est comme capitale. Lors d’un entretien avec le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolai Meladinov, le secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, a souligné « l’importance d’œuvrer au cours de la prochaine étape en faveur de la consolidation des déterminants d’un règlement pacifique entre la Palestine et Israël sur la base de la solution à deux États, de mettre fin à l’occupation et d’établir un État palestinien viable dans les frontières de 1967, avec Al-Qods-Est pour capitale ». À cette occasion, M. Aboul Gheit a réitéré l’attachement de la Ligue arabe aux principales constantes de la cause palestinienne, qui comprendrait une solution conforme aux principes du droit international, aux décisions de légitimité internationale et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. « Ces principes bénéficient d’un consensus arabe total, ainsi que du soutien de la communauté internationale et des Nations unies », a-t-il ajouté. Le secrétaire général de la Ligue arabe a en outre souligné la nécessité d’œuvrer à ce que toute évolution ou nouvelle position soit en faveur de la cause palestinienne, conclut le communiqué.
M. B.