CRB Madar

CR Belouizdad : Madar Holding prend le contrôle du club professionnel

Le groupe Madar Holding est devenu actionnaire majoritaire du capital social de la SSPA/CR Belouizdad, après avoir acquis 67 % des 75% des actions détenues par le Club sportif amateur (CSA), ont annoncé samedi, les deux parties.

«Le CSA/CRB cède 67% des 75% des actions qu’il détient dans le capital social de la SSPA/CRB à Madar Holding. La cession de cette quotité des parts sociales permet à Madar Holding la détention de la majorité du capital social et le contrôle de la SSPA/CRB», a indiqué un communiqué des deux parties, dont l’APS détient une copie. «Conscients de leur responsabilité, Madar Holding et le CSA/CRB s’engagent à conjuguer leurs efforts en leur qualité d’actionnaires afin de redorer le blason du CRB et lui assurer la place qui devrait être la sienne en tant que grand club de football et symbole de plusieurs générations à l’origine de trophées valeureux et de longues séries de victoires», ajoute le document signé par Charaf-eddine Amara, Président-directeur général (P-dg) de Madar Holding et Karim Chettouf, président du CSA/CRB.
Le groupe Madar Holding n’est autre que l’ex-Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA), qui a été créée le 4 novembre 1963. Elle a été transformée, en 1990, en entreprise publique économique, avant d’être restructurée en groupe et rebaptisée Madar Holding, en 2017. La société opère, notamment dans la fabrication de cigarettes, de tabac à priser et à mâcher, ainsi que des filtres. Son patrimoine de production et de commercialisation et de soutien est représenté par treize unités, réparties à travers toute l’Algérie. Le CRB, un des clubs les plus titrés en Algérie, est en proie à une crise aiguë depuis plusieurs saisons, ce qui a fini par se répercuter négativement sur ses résultats techniques.
Cela fait longtemps, en effet, que le Chabab se contente de jouer les seconds rôles, et cette année, la crise a atteint son paroxysme, au point où le CRB se retrouve tout bonnement lanterne-rouge de la Ligue 1 professionnelle et avec le sérieux risque de descendre en Ligue 2 à la fin de la saison en cours. Mercredi, les membres de l’Assemblée générale du CSA/CRB, réunis en session extraordinaire, avaient déjà entériné la cession de 47% des actions au groupe Madar Holding, avant de décider durant le week-end de lui céder 20% supplémentaires pour devenir actionnaire majoritaire et prendre de ce fait le contrôle de la Société sportive par actions/CRB.