Coupes africaines interclubs : La JSS y croit, la JSK en quête de réhabilitations

La JSS et la JSK seront en difficultés, aujourd’hui, lors de leurs rencontres entrant dans le cadre du tour préliminaire retour, respectivement de la Ligue des champions et la Coupe de la CAF.

Les deux clubs algériens auront besoin tout simplement d’un exploit pour poursuivre l’aventure dans ces compétitions continentales, après avoir hypothéqué leurs chances lors de la première manche. En effet, la JSS s’était contentée d’un nul à domicile contre les Nigérians de Rangers (1-1), un nul qui rend leur mission très délicate à l’occasion de la deuxième manche programmée pour cet après-midi. Et quand on sait qu’il s’agit de la première expérience continentale des gars du sud-ouest algérien, l’on s’attend à ce qu’ils soient confrontés à un sérieux handicap du manque d’expérience. C’est d’ailleurs ce manque d’expérience qui leur avait joué un mauvais tour au cours du match aller, un match qu’ils n’auraient jamais raté au vu des nombreuses occasions qu’ils se sont créées. Malgré cela, les joueurs de la JSS se sont rendus au Nigeria avec la ferme intention de créer l’exploit, surtout qu’ils connaissent à présent et assez bien leur adversaire qui est loin d’être un foudre de guerre. Le fait que les coéquipiers du buteur maison, Mustapha Djalit, s’illustrent souvent loin de leurs bases nous pousse à y croire encore. En tout cas, les Bécharis n’ont désormais plus rien à perdre, car même si par malheur ils venaient à être éliminés, ils n’auront pas à rougir. Le fait d’avoir participé à la prestigieuse ligue des champions constitue en soi même un véritable exploit pour une équipe qui a vu le jour il y a de cela 9 ans seulement. Quant à la JSK, elle aura en revanche tout à perdre si elle venait de quitter prématurément la coupe de la CAF. Le club phare de la Kabylie misait pourtant gros sur cette épreuve afin de se refaire une santé, surtout après son parcours très décevant en championnat jusque-là où il lutte pour son maintien parmi l’élite. Mais voilà que les Canaris ont encore une fois déçu en essuyant une raclée lors du match aller face au FC Monrovia du Libéria (3-0). Une défaite ayant enfoncé davantage les coéquipiers d’Ali Rial, qui misent aujourd’hui sur un déclic que pourrait provoquer l’arrivée du duo Rahmouni-Moussouni à la barre technique. Et même si la défaite de la première manche est relativement lourde, il n’en demeure pas moins qu’ils sont nombreux à la JSK à afficher leur optimisme quant aux capacités de leur team de refaire ce retard. Tous ceux, d’ailleurs, qui ont vu à l’œuvre le club libérien disent qu’il est à la portée des Algériens. Ces derniers devront néanmoins oublier leurs déboires en championnat et se concentrer pleinement sur ce rendez-vous continental par lequel ils pourraient bien sonner leur révolte s’ils parviennent ce soir à renverser la vapeur.
Hakim S.