MCA-Difaa

Coupe arabe des clubs/ce soir au 5-Juillet : MCA-Al Merrikh Les Algérois dos au mur

Ce soir, le MCA est appelé à sortir le grand jeu face aux Soudanais d’Al Merrikh, au stade du 5-Juillet dans le cadre des quarts de finale aller de la Coupe arabe des clubs. L’équipe devra assurer sa qualification au dernier carré dès cette première manche. Un tout autre scénario plongerait le club dans la crise. L’entraîneur Amrouche et ses joueurs en sont donc conscients. Ils n’ont pas du tout le droit de se rater. Ils savent d’ailleurs qu’ils sont attendus au tournant par leur public qui n’a toujours pas consommé leurs deux précédents échecs dans les deux derbies contre le CRB et le NAHD en championnat et coupe d’Algérie respectivement. Deux contre performances ayant fallu aux Vert et Rouge de se compliquer la tâche dans la course à une place sur le podium en Ligue 1 et de sortir dès les huitièmes finale de la coupe, alors qu’ils plaçaient d’énormes espoirs sur cette épreuve pour s’adjuger le neuvième trophée du club dans cette compétition populaire. Rien que pour éviter que le fossé entre les joueurs et leurs supporters ne se creuse davantage, ils sont tenus de réagir dès ce soir en faisant un pas vers le dernier carré de la Coupe arabe. En tout cas, les Mouloudéens, toujours amoindris de certains joueurs clés, à l’image d’Amada, Demou, Derrardja et Nekache, ont bien préparé le rendez-vous. L’entraîneur Amrouche, qui va bénéficier pour l’occasion des services de quatre des cinq nouvelles recrues après leur qualification par l’UAFA, a notamment axé sur le plan psychologique. Il a surtout préparé les siens à une éventuelle réaction négative de la part de leurs fans, très en colère contre leur équipe. Côté effectif, et vu que le champ de manœuvre est très réduis pour Amrouche, il ne devra pas trop changer dans le onze qui a débuté le précédent match contre le NAHD, et ce, en dépit de la piètre copie rendue ce jour-là. Evidemment, le plus important pour les gars de Bab El Oued est de réussir à s’illustrer dans ce match. Le meilleur scénario qu’ils souhaitent, c’est bien sûr de scorer dès les premières minutes, seule façon d’ailleurs pour s’assurer du soutien de leurs supporters, dont le nombre ne devrait pas être énorme, vu qu’ils sont nombreux parmi eux à avoir décidé de boycotter leur équipe. Par ailleurs, et concernant le joueur Cherif El Ouazzani, qui a été testé positif lors d’un récent contrôle anti-dopage et qui risque une lourde sanction, le joueur, dans une déclaration à une chaine de télévision privée, a reconnu avoir consommé de la cocaïne qui a été dissimulée dans la ‘’chicha’’ qu’il a pris 48 heures avant le match contre le CRB. «Ce sont des amis qui m’ont piégé. Je ne savais pas qu’il y avait de la cocaïne dans la ‘’chicha’’ que j’ai fumée. J’espère que la LFP soit clémente avec moi. Je suis encore jeune, et je peux encore donner au football algérien. N’oubliez pas que j’ai déjà porté les couleurs de la sélection nationale», a-t-il dit sans pour autant préciser le nom de ses amis qui l’ont invité à la fameuse soirée qui ont bouleversé sa carrière footballistique, des coéquipiers ou non dans sa formation.

Hakim S.