Constantine capitale de la culture arabe : Tizi Ouzou mettra en avant une des facettes de la culture ancestrale algérienne

La participation d’artistes et du mouvement associatif de Tizi Ouzou à la manifestation « Constantine capitale de la culture arabe » qui s’ouvrira jeudi, mettra en relief une des facettes de la culture algérienne, a indiqué, mardi à Tizi Ouzou, le directeur local du secteur. M. Ould Ali El-Hadi, qui a animé une conférence de presse à la maison de la culture Mouloud-Mammeri, pour communiquer le programme de célébration du 35ème anniversaire du Printemps amazigh, a précisé que cette participation permettra de « mettre en avant une des facettes de la culture algérienne dans ses dimensions amazighe, arabe et islamique », comme ce fut le cas lors des manifestations d’ »Alger capitale de la culture arabe » et « Tlemcen capitale de la culture islamique » où la wilaya de Tizi Ouzou était présente avec un programme culturel aux couleurs locales. Pour le directeur de la culture, « Constantine capitale de la culture arabe » est un événement « exclusivement culturel » auquel les artistes de Tizi Ouzou, qui veulent y participer sont libres de le faire. S’agissant de la célébration du 35ème anniversaire du Printemps berbère, placé sous le thème « patrimoine et territoire » en référence à la convention de l’UNESCO pour la protection et de la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée en 2005 et ratifiée par l’Algérie, il a annoncé qu’un riche programme qui débutera mercredi et s’étalera jusqu’au 25 du mois courant, a été concocté pour l’occasion. Ce programme comporte, entre autres activités, des tables rondes, des journées d’étude, des expositions sur la chronologie des événements du Printemps amazigh, des ateliers de démonstration des arts et métiers traditionnels, des spectacles artistiques et culturels, qui seront abrités par l’ensemble des établissements culturels de la wilaya. Durant cette manifestation, il est prévu, également, une rencontre autour de la création du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) à l’occasion de son 20ème anniversaire (22 avril 1995/22 avril 2015) et la célébration du mois du patrimoine à travers une journée d’étude sous le thème « Expressions culturelles plurielles : Patrimoine culturel amazigh sur le plan linguistique et civilisationnel » qui sera animé par des universitaires. Ce 35ème anniversaire, a ajouté M. Ould Ali, se veut un « moment de commémoration et d’hommage aux acteurs du combat pour le parachèvement de l’édifice identitaire algérien (à) et tous ceux qui ont contribué à faire du fait amazigh une réalité culturelle et identitaire dans la construction des fondements de la personnalité de l’Algérien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>