CNAC

CNAC : Financement de 169 projets en 2018 à Khenchela

Un total de 169 projets d’une valeur financière globale estimée à 621 millions DA a été financé, durant l’année 2018, par l’antenne locale de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) de la wilaya de Khenchela, a-t-on appris du directeur de cet organisme, Laâyache Balaâla. Le montant du prêt représentant la valeur de la contribution de la CNAC dans la réalisation de ces projets a atteint 178 millions de DA, alors que la contribution du porteur du projet oscille entre 1 à 2%, tandis que les banques assurent 70% du montant du projet, a indiqué à l’APS le même responsable. Les projets financés dans le cadre de ce dispositif d’aide à l’emploi des citoyens âgés entre 30 et 50 ans, ont permis de générer, pendant la même période, environ 327 postes de travail, selon le même responsable. Les projets agricoles au nombre de 133 ont eu la part du lion des opérations réalisées, représentant 78 % du taux global, suivis des projets d’artisanat et métiers traditionnels (26), les travaux publics (5), le secteur des services (3), le créneau de l’industrie(1) et celui des professions libérales (1), a détaillé le directeur local de la CNAC. L’augmentation «sensible» du nombre des projets agricoles concrétisés en 2018, s’aligne avec la vocation agropastorale de la région de Khenchela et les opportunités d’investissement a-t-on noté, soulignant que la zone Sud de la wilaya, la plaine de Remila et le périmètre arboricole des communes de Bouhmama, de Chelia, de Yabous et de Mesara sont autant de zones agricoles offertes aux investisseurs dans ce créneau. Dans le cadre de ses activités de sensibilisation, les services locaux de cette agence ont organisé cinq (5) sessions de formation et de sensibilisation autour de d’entrepreneuriat à destination de 60 diplômés universitaires, des instituts de formation professionnelle et des demandeurs d’emploi inscrits auprès de l’agence dont 14 ayant déposé des dossiers relatifs à la création des microentreprises, avant la fin de l’an 2018, a-t-il fait savoir. La même source a ajouté dans ce même contexte qu’un programme de sensibilisation et d’information a été établi en faveur des détenus des établissements pénitenciares des villes de Babar, Khenchela et de Kais, où 25 projets de réalisation d’entreprises ont été inscrits au profit des personnes ayant purgé leur peine, dont 8 ont été financés dans l’attente de l’accord bancaire du reste des opérations.