CHU Constantine

CHU CONSTANTINE : Faire face au Covid-19 sans oublier les autres pathologies graves

Certes l’heure est grave et la nature du virus trop importante et surtout virulente pour que les professionnels de la santé entièrement et sans répit plongés dans la prévention et la lutte contre la propagation du Coronavirus se mettent à avoir des états d’âmes par rapport à des centaines d’autres patients hospitalisés qui, toutefois, ne se trouvent pas de leur propre volonté, loin s’en faut, dans certains services du centre hospitalo-universitaire Benbadis.

En effet, et compte tenu l’évolution phénoménale du virus nombreux sont quand même les services où l’activité habituelle est réduite à sa plus simple expression et pas qu’au CHUC seulement car les mêmes scènes sont visibles dans le reste des structures autant importantes que moyennes essaimées dans la wilaya.
Ainsi, se trouvent-ils parmi les malades les plus pénalisés certains qui sont en attente d’un rendez-vous médical depuis un semestre et pour d’autres, disposant d’un diagnostic établi et donc susceptible, qui de subir une intervention, qui un traitement de longue durée inaccessible en dehors des structures publiques de santé non seulement pour cause de coût mais aussi d’assurance professionnelle eu égard aux compétences sur place.
Ces désagréments, et compte tenu des circonstances exceptionnelles que vit le pays, pourraient être compréhensibles et comprises par les patients sauf que la démarche administrative la plus anodine n’y est pas. En effet, si l’organisation était parfaite la moindre des attentions aurait, par exemple, été que les services concernés décommandent tous ceux (patients) qui sont parfois dans l’obligation de faire des centaines de kilomètres de parcours pour rejoindre la structure concernée, au moment où il a été décidé de la continuité de suivi et des soins pour les malades urgents ainsi que le maintien des opérations, ne devant pas être retardées ou reportées. Pis encore, le coronavirus est là et hélas bien là.
Cela équivaudrait-il alors à ce que toutes les personnes dans un état de santé nécessitant le suivi et leur prise en charge médicale, doivent attendre, alors que les consignes sont claires s’agissant de ce type de patients ? Un minimum d’attention et d’organisation contribuerait fortement à optimiser les conditions pour faire face à la situation du covid-19, dans un secteur bien malade avant cette pandémie qui bouleverse le monde entier.
Med R. D.