medicamentP5

CES MÉDICAMENTS SONT INDISPENSABLES POUR LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 1 : Pénurie persistante des hyperglycémiants

Un manque accru du « Glucagon »  dans les hôpitaux et les pharmacies du pays a été ressenti ces derniers jours au grand dam des personnes diabétiques.

Le manque flagrant de  médicaments, nécessaires  pour les diabétiques, persiste ces jours-ci sur le marché national.  Les malades, notamment, les enfants ou les adolescents  souffrant  des hypoglycémies et atteints de diabète de type 1 rencontrés, hier dans plusieurs pharmacies à Alger, se plaignent du manque accru du « Glucagon », une médication hyperglycémiante dont la fonction est d’augmenter le taux de sucre dans le sang.
Le déficit du Glucagon, qui est une hormone capable d’augmenter la glycémie a touché, ces jours-ci,  les pharmacies et même les hôpitaux à travers le pays , d’autant plus que les malades ne trouvent pas ce médicament qu’on injecte à la personne diabétique traitée à l’insuline qui présente une hypoglycémie avec perte de conscience. « Aussi, toute personne diabétique de type 1 devrait avoir en sa possession du glucagon », nous dira un patient, rencontré devant une pharmacie  à  Kouba . Et d’ajouter : « Le manque de ce médicament peut être  dangereux ou mortel chez les enfants souffrant d’une hyperglycémie sévère  avec perte de conscience ».
Notre interlocuteur signalera, dans ce sillage, que l’hypoglycémie est une urgence fréquente, particulièrement chez le diabétique de type 1.
Le même constat s’applique, aussi au niveau des hôpitaux où la pénurie de ce médicament persiste encore et elle affecte, beaucoup plus les malades. à cet effet, de nombreux jeunes patients reçus  aux urgences, demandent du Glucagon et, malheureusement  ils ne le trouvent pas : « La chronicité de rupture des médicaments nous pénalise », nous affirmera Adel,  un jeune patient, rencontré à Alger. Celui-ci soulignera, toutefois  que : « Il n’y a pas que cela, nous avons des dizaines de médicaments qui ont disparu du marché ». Aussi, certains malades déplorent cette situation regrettable. où des médicaments de première nécessité, nécessaires pour les diabétiques, sont introuvables dans de nombreuses pharmacies ou hôpitaux. Ils se plaignent, aussi  de l’impossibilité de trouver du « Glucagon » : « Je suis à la recherche du Glucagon, depuis une semaine  pour mon fils qui est un  diabétique de type 1 et ce pour éviter ses chutes de sucre dans le sang, ces médicaments augmentent, en fait,  le taux de sucre dans le sang », nous dira, une dame, à la quarantaine, interrogée devant une pharmacie à Ouled Fayet.
Contacté hier, à ce propos, le président de l’Association des malades diabétiques de la wilaya d’Alger, Fayçal Ouhadda, nous a expliqué que cette  pénurie du Glucagon dans les pharmacies et les hôpitaux  dure depuis 5 mois déjà, rappelant, ainsi  que cette médication hyperglycémiante est utilisée aussi  dans les cas des hypoglycémies  sévères chez les diabétiques insulinotraités. Plus que cela, ce même responsable a affirmé que toute personne diabétique de type 1 devrait avoir ce médicament.
Mehdi Isikioune