Caravane de solidarité

Caravane de solidarité à Chlef : Distribution de 400 aides au profit de familles nécessiteuses

La caravane de solidarité «Pour un hiver chaud», lancée dernièrement par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, est arrivée samedi à Chlef, où près de 400 aides seront attribuées au profit de familles nécessiteuses, a-t-on appris de la direction locale des affaires religieuses et des wakfs.

«Un lot de 400 aides (entre couvertures, literie et produits alimentaires de base) seront distribuées, au titre de cette caravane, à des familles nécessiteuses de zones reculées de la wilaya, soit les trois communes de Zeboudja, Taouegrit et Beni Bouatab», a indiqué à l’APS le directeur du secteur, Lhadj Hedjadj. «Cette caravane, initiée par le ministère de tutelle depuis le début de l’hiver, a déjà profité à de nombreuses régions éloignées du pays, avant de faire cette halte à Chlef», a-t-il ajouté, précisant que la wilaya «devrait bénéficier prochainement d’un autre lot d’aides similaires». L’objectif étant «l’amélioration des conditions de vie des citoyens de ces régions, parallèlement à l’ancrage des liens de solidarité entre les citoyens», a-t-il souligné. De nombreux Imams de la wilaya présents à l’arrivée de cette caravane n’ont pas manqué de saluer cette action de solidarité, dont la «contribution est certaine «, ont-ils estimé, dans «l’amélioration des conditions de vie des familles nécessiteuses, tout en renforçant les liens de solidarité et d’entraide entre les wilayas du pays». Ils ont, également, exprimé leur «souhait que cette action profite à d’autres régions reculées du pays», ont-ils indiqué. Des élèves de l’école coranique de la mosquée «Omar Ben Khettab» de Didouche Mourad (Alger) ont accompagné cette caravane, dans une initiative, visant, selon les organisateurs, à «ancrer, en eux, l’organisation de ce type d’actions solidaires, tout en leur faisant connaître différentes écoles coraniques du pays», est-il signalé. à noter la distribution, dernièrement, par la Direction des affaires religieuses et des wakfs de Chelf, de prés de 500 aides (entre habits, couvertures, literie) au profit de familles nécessiteuses de nombreuses localités de la région, au moment où nombre d’actions solidaires sont, également, initiées par les acteurs de la société civile, pour le désenclavement des populations de ces mêmes régions reculées.