9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Campagne anti-algérienne : les élucubrations d’un agent multicartes

On l’avait oublié ce grand manipulateur depuis la disparition des journaux qui lui servaient de tribune. Mais, et sans doute, à la demande de pays qui veulent à tout prix déstabiliser l’Algérie, il reprend du service pour éructer ses élucubrations. Ainsi, le journal tunisien «Al-Sabah» a publié une interview, début août, avec l’«expert» algérien Anouar Malek, ancien officier de l’ANP et agitateur multicartes. Celui qui fut membre de la commission des observateurs dépêchés en Syrie, et qui par un coup d’éclat réussit à la faire échouer, probablement à la demande d’une monarchie du Golfe non regardante sur ses dollars, se pose en «analyste» de pacotille de la situation au Maghreb et dans le Monde arabe, en appuyant ses arguments par des «confessions» que de «hauts gradés des services secrets algériens» lui auraient faites. Ces derniers semblent, à croire ses dires, lui susurrer à l’oreille des informations d’une grande importance stratégique. Mais Anouar Malek n’explique pas pourquoi ces hauts gradés sentiraient le besoin de filer des tuyaux au personnage farfelu sans intérêt qu’il est. «Des sources à l’intérieur du DRS m’ont informé que des officiers algériens et français se sont rencontrés [au sujet de l’affaire libyenne, ndlr] et que les Algériens ont assuré à leurs homologues français qu’ils maîtrisaient Al-Qaïda au Maghreb islamique, et qu’ils étaient capables d’infiltrer n’importe quelle organisation (terroriste) qui serait créée, que ce soit en Libye ou ailleurs».

Ce sinistre personnage digne des romans de gare utilise curieusement les mêmes méthodes que certains journaux algériens qui dissertent à longueur d’articles sur l’ANP. Des procédés de désinformation où l’on cite des sources militaires haut placées et tutti quanti. Tout comme eux, l’ancien officier de l’ANP, à qui ses parrains semblent avoir demandé de «mouiller» le DRS hors des frontières, après avoir échoué une première fois, dans une campagne enragée et exécutée à l’intérieur du pays par le secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, par le truchement de médias aux relations douteuses, «explique» que l’objectif des services secrets algériens est d’aboutir à «l’installation de bases militaires occidentales» dans la région du Maghreb. Bien sûr, Anouar Malek ne pouvait pas déroger à la règle, celle qui consiste à revenir par un réflexe pavlovien à l’arrêt du processus électoral de janvier 1992. Une date qu’il lie à une «exacerbation des tensions entre les différents services secrets», sans donner plus de détails sur ce lien supposé. Revenant au dossier libyen, Anouar Malek, qui a longtemps occupé les colonnes du journal «Echorouk» pour nous révéler les dessous des services secrets marocains, -a-t-il travaillé pour eux ?-, est persuadé de l’existence de discussions secrètes entre des officiers du DRS et Abdelhakim Belhadj à Tripoli, allant jusqu’à «révéler» la teneur de ces pourparlers, puisqu’il nous apprend que le terroriste libyen devenu révolutionnaire «s’est dit disposé à collaborer avec les services secrets algériens» et qu’il aurait eu pour objectif «d’arriver au pouvoir grâce à cette collaboration». Dans une tentative de semer la discorde entre Tunisiens et Algériens, Anouar Malek se met dans la peau du connaisseur par qui le DRS doit passer pour fouiner dans le passé du président tunisien, Moncef Marzouki : «J’ai été approché par d’anciens collègues de l’armée à Paris. Ces derniers m’ont demandé de leur fournir des informations sur Moncef Marzouki, mais j’ai refusé.» Mythomane ou payé pour mentir, Anouar Malek raconte que le FBI aurait «interrogé des terroristes emprisonnés en Algérie», parmi lesquels Abderezzak El-Para. Enfin, cet ancien soldat qui semble affectionner particulièrement les chuchotements, conclut par une lapalissade: «Un officier supérieur du DRS m’a indiqué que les services secrets marocains ont joué un rôle dans ce qui se passe au Sahel et en Libye et qu’il n’excluait pas qu’ils aient quelque chose à voir avec les événements de Tunisie.» En somme, Anouar Malek est un imposteur qui s’ajoute à ce tout-venant de mercenaires reçus curieusement avec des égards en France et qui, épisodiquement, sont lancés dans l’arêne au moment où des opérations médiatiques de déstabilisation sont lancées contre l’Algérie.
La concomitance avec les attaques d’officiels marocains relayées abondamment par la presse marocaine, les étranges warnings US, italien et canadien -lancés à la suite d’un intense lobbyng israélien pour faire payer à Alger ses positions et son aide à Ghaza- sont à relever. D’autant que son acolyte, pour ne pas dire son complice, est aussi monté au créneau pour défendre le Maroc et s’en prendre aux responsables algériens, justifiant ainsi l’odieuse campagne du Makhzen.
Mokhtar Bendib

Related posts

HACÈNE MENOUAR, PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION ‘’EL AMAN’’ POUR LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS : « Le mouton doit se vendre entre 25 000 à 30 000 DA »

courrier

Financement islamique : Les banques cherchent une couverture juridique

courrier

INHUMÉ HIER AU CIMETIÈRE DE BEN AKNOUN AVEC LES HONNEURS DE L’ÉTAT : Mourad Medelci s’en va en silence

courrier

GOUVERNEMENT : Remaniement partiel ou global ?

courrier

ABUS SEXUELS ET VIOLENCE DANS LES ÉCOLES : Le Satef et le Cnapeste interpellent Benghebrit

courrier

En prévision de l’entrée en production du projet de phosphate intégré de Bled El Hadba : «Ferrovial» annonce la production de 1 820 wagons

Redaction

15 commentaires

AN 3 octobre 2014 at 16 h 25 min

La force des occidentaux c’est qu’ils ont compris comment les arabes réfléchissent et réagissent .De l’autre cote’ les arabes n’ont fait aucun effort, dans ce sens.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 25 min

Monsieur Anouar, je ne sais quelle école vous avez fait de quelle manière vous interprétez les données pour aboutir a des analyses complètement irrationnelles, qui n’ont aucun sens du point de vue politique, économique ou militaire.
La Libye est un pilier économique dans la région et le plus gros exportateur de pétrole et un pilastre économique régional.
De ce fait elle a aide’ presque tous les pays arabes. Bien que les conditions de vie soient strictes, vous n’avez qu’à` faire une évaluation sur le nombre des émigrés arabes dans ce pays, sans compter le nombre d’aides multiformes accordées à ces mêmes états.
L’Algérie partage de très longues frontières avec la Libye. La déstabilisation de la Libye veut dire tout simplement la détérioration économique de tous les pays de la région. L’action militaire se propage aux autres pays par effet de propagation de même que l’implication n’est pas a exclure.
Quelques soient les paramètres pris en considération ou sur lesquels votre analyse est basée vous êtes sur une fausse piste. L’objectif de votre point ou intelligence est de semer la confusion et propager la propagande mensongère.
Monsieur, ni l’Algérie ni aucun autres pays limitrophes n’a intérêt a déstabiliser la Libye pour une simple raison, de réciprocité.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 26 min

Monsieur Anouar aucun pays du petit et grand Maghreb n’a intérêt a déstabiliser la Libye, qui constitue un pole économique pour les pays moins fortunes’.
Je pense que vous faites la différence entre les pays du petit Maghreb et les pays du grand Maghreb.
Une simple question : Quel est le nombre d’émigrés arabes dans ce pays ?
Pour en finir, je dirais tout simplement que votre analyse est subjective.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 26 min

Pourquoi déstabiliser la Libye pour y installer des bases étrangères. Dans ce cas, pourquoi pas l’Algérie pour y arriver a` cette fin.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 27 min

La coalition occidentale n’a pas besoin de l’autorisation de l’Algérie pour mener une attaque contre la Libye. Vous n’avez aucune notion de l’échelle des grandeurs.
La Libye est le 3 ieme exportateur de pétrole en Afrique après le Nigeria et l’Angola. C’est plutôt une course folle vers les sources d’approvisionnement énergétique et le partage des marches’ de reconstruction. A ne pas confondre avec les questions d’ordre politique et de géostratégie globale.
Les occidentaux ont profite’ des faiblesses des arabes : l’obsession, l’entêtement et l’amour du pouvoir. En réalité, c’est les arabes qui ont détruit la Libye et provoquer l’assassinat du Président Kadhafi. Dans les moments difficiles, ils auraient du former un front uni pour l’aider a raisonner et que la seule possibilité : c’été de partir et de négocier une transition démocratique dans le calme avec la nomination d’un gouvernement provisoire. Au dernier moment le Président Kadhafi aurait du se retirer pour raison médicale et incapacité a gouverner. C’est une sortie honorable pour préserver la tranquillité de son pays et de ne pas être la cause de sa destruction.
L’Iraq # 2, la deuxième guerre et le cas de Saddam Hussein, les arabes n’ont tires’ aucune leçon viable. Ils continuent a faire les mêmes erreurs au détriment de leurs peuples.
Nous vivons dans un monde domine’ par les plus forts et non pas le pétrole, l’argent et le coran.

Répondre
AN 15 octobre 2014 at 15 h 56 min

….. Lire:

– …….. les arabes n’ont tire’ aucune leçon viable.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 28 min

Des analyses fleuves, vagues, péjoratives sans fondement ni consistance ont provoque’ le déclenchement des printemps arabes ou plutôt désastres puisque les résultats ont été catastrophiques sur tous les plans, y compris militaire, exemple cout des opérations plus élevés que prévu, etc…..
Les printemps arabes ont produit des résultats négatifs ou complètement inverses de ceux escomptes’.
En Tunisie, l’Iraq, Egypte, Libye et l’incertitude se prolonge.
Espérons que des pays comme la Syrie ou la menace persiste ne va pas subir le même sort. Le Président Bashar Al-Assad doit prendre l’exemple sur les faits précédents pour ne pas être la cause de la destruction de son pays. De ce fait ,il doit partir, coute que coute et négocier une transition démocratique, avec la nomination d’un gouvernement provisoire.

Répondre
AN 3 octobre 2014 at 16 h 28 min

En s’éloignant des analyses rhétoriques, je souhaite vivement que les syriens s’en chargent eux-mêmes pour régler le problème du président actuel en le dépossédant du pouvoir et nommer un gouvernement provisoire toute en assurant une transition démocratique, dans le calme .Ceci pour ne pas être oblige’ de détruire la Syrie et massacrer le peuple syrien.

Répondre
AN 5 mai 2015 at 22 h 39 min

Le monde est 2015 et l’Algérie est en 1962.C’est beaucoup de retard dans tous les domaines, qu’il faut absolument rattrape’ coûte que coûte.

Répondre
AN 5 mai 2015 at 22 h 41 min

Un pays qui n’a pas une couverture Satellitaire adéquate a` l’age ou` tout passe a travers les mailles : communications téléphoniques tertiaires, E-mail, Mobile, Fax etc……
Et une indépendance alimentaire acceptable, ne peut se prévaloir d’aucune sécurité.
C’est plutôt sin existence qui est mise en péril.

Répondre
AN 5 mai 2015 at 22 h 42 min

L’intelligence d’un peuple se mesure par sa capacité de produire dans la mesure du possible ce qu’il consomme.
Je vous laisse le soin d’y répondre en toute âme et conscience.

Répondre
AN 5 mai 2015 at 22 h 43 min

Un pays qui achète des avions ne peut pas faire la guerre a` un autre qui en fabrique.

Répondre
AN 4 juin 2015 at 0 h 22 min

Un pays qui n’a pas une couverture Satellitaire adéquate a` l’age ou` tout passe a travers les mailles : communications téléphoniques tertiaires, E-mail, Mobile, Fax etc……
Et une indépendance alimentaire acceptable, ne peut se prévaloir d’aucune sécurité.
C’est plutôt son existence qui est mise en péril.

Répondre
AN 4 juin 2015 at 0 h 23 min

Les services en question ont deux qualités ou défauts, qui les distinguent des autres :
1- l’orgueil mal place’.
2- le syndrome du camarade Popov.

Répondre
AN 4 juin 2015 at 0 h 25 min

Dans la vie, vous oubliez ’ Deux ’ notions fondamentales qui caractérisent le comportement humain :
1- Ceux qui savent moins parlent plus.
2- La langue humaine est dépourvue d’os.

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.