Boxe : pas de médaille pour Benchebla à Rio

Le boxeur algérien Abdelhafid Benchebla a échoué dans sa probablement dernière chance de décrocher une médaille olympique après sa défaite (3-0) face au Britannique Bouatsi Joshua dimanche soir à Rio Centro en quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016.

Face à un adversaire largement supérieur sur tous les plans et doté d’une force de frappe terrible, le boxeur algérien n’a rien pu faire. Il était dépassé par le cours des événements et incapable de réagir devant la succession de frappes du boxeur britannique qui ont contraint l’arbitre à le compter lors des deux premiers rounds.
Malgré un timide retour en troisième round, il n’a jamais réellement inquiété son adversaire serein et très à l’aise sur le ring.
Avec cette défaite, Benchebla rate pour la troisième de suite après Pékin 2008 et Londres 2012 l’occasion de décrocher le podium olympique. Une énorme déception pour le boxeur algérien qui disputait là peut être ses derniers jeux de sa carrière. Pour Rabah Hamadache, l’un des membres du staff technique de l’équipe nationale de boxe, la défaite de Benchebla est logique contre un adversaire plus fort que lui.
« Personnellement, je n’ai pas reconnu Benchebla, il était largement dominé dans ce combat. Il a été complètement à côté de son sujet. Il était déséquilibré par les frappes de son adversaire. Même les frappes de Benchebla n’étaient pas à la hauteur d’un boxeur de 81 kg », a déclaré Hamadache à l’envoyé spécial de l’APS à Rio, à l’issue du combat. Pour le technicien algérien, Benchebla avait manifestement peur de son adversaire qui avait gagné ses deux premiers combats par KO . « Il avait peur certainement, non seulement du boxeur mais également de ses frappes. Il a reçu des coups terribles lors des deux premiers round qui lui ont fait mal, il a tenté le tout pour le tout lors du troisième mais c’était des coups timides. Le britannique a géré le combat tranquillement », a estimé Hamadache qui a précisé qu’une médaille olympique s’arrache et il faut être fort sur tous les plans pour l’avoir. Avec l’élimination de Benchebla en quart de finale, il ne reste plus qu’un seul boxeur algérien en course parmi les huit engagés au départ pour espérer décrocher une médaille olympique. Il s’agit de Mohamed Flissi (52 kg) qui entre en lice lundi contre le Bulgare Daniel Asenov en huitième de finale.