Box-office US : Zootopie démarre très fort

Deadpool n’est plus en tête du top du week-end américain, doublé par le dernier Disney et London Has Fallen. Deadpool aura tenu près d’un mois en tête du box-office américain. Il vient d’être détrôné par Zootopie, le nouveau film d’animation des studios Disney. Déjà sorti dans de nombreux pays, notamment en France où il marche très bien, ce long-métrage pour toute la famille cumule déjà 232,5 millions de dollars de recettes dans le monde, dont 73,7 récoltés ce week-end aux États-Unis. Distribué sur 3 827 copies, Zootopie est acclamé par la critique et semble bien parti pour cartonner en Amérique du Nord. Surtout que dans le domaine de l’animation, le prochain gros concurrent de Disney sera Ratchet and Clank, qui ne sortira qu’à la fin du mois d’avril.

ZOOTOPIE EST UN FUTUR CLASSIQUE
Pour bien comprendre l’ampleur du succès de Zootopie, précisons que seuls huit films d’animation ont fait mieux là-bas. Shrek le troisième, Les Minions, Toy Story 3 et Shrek 2 ont rapporté plus de 100 millions de dollars dès leur week-end de sortie. Vice-Versa, Moi moche et méchant 2, Monstres Academy et Les Simpson le film ont amassé entre 74 et 90 millions au démarrage. Comme en France, Zootopie fait donc mieux que La Reine des Neiges, de Disney, lors de ses premières séances (il avait récolté 67,3 millions de billets verts en novembre 2013). Franchira-t-il le milliard de dollars de recettes comme ce dernier ?
Changement de registre avec La Chute de Londres, suite du film d’action La Chute de la Maison Blanche avec Gerard Butler, qui débarque en deuxième place grâce à 21,7 millions de dollars récoltés dans 3490 cinémas. C’est juste en dessous des 30 millions de son prédécesseur en premier week-end, mais comme il a coûté moins cher que lui (60 millions contre 70), il devrait largement s’en sortir sur la durée. Olympus Has Fallen avait amassé près de 100 millions de dollars rien qu’aux États-Unis en 2013, et cumulé 160 millions en tout. Deadpool est donc troisième avec 16,4 millions de dollars supplémentaires, soit 311 millions amassés en quatre semaines aux USA. Il a largement battu les précédents X-Men, puisque jusqu’ici le plus gros succès de la franchise était le n°3, fort de ses 234,3 millions de dollars récoltés il y a dix ans. Dans le monde, le long-métrage insolent porté par Ryan Reynolds doit encore dépasser Days of Future Past. Il cumule pour l’instant 673,2 millions de dollars contre 747,9 pour le blockbuster de Bryan Singer qui réunissait les deux générations de mutants. Plus généralement, il s’agit de la quatrième « origin story » de super-héros à aussi bien marcher en Amérique du Nord. Seuls Spider-Man, Les Gardiens de la Galaxie et Iron Man ont fait mieux, et encore :Deadpool est sur le point de battre les 318,4 millions rapportés par les premières aventures de Tony Stark en 2008. C’est également le troisième plus gros carton R-Rated (déconseillé aux moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte aux Etats-Unis) après les 350 et 370 millions d’American Sniper et La Passion du Christ. La comédie Whiskey Tango Foxtrot, mise en scène par John Requa et Glenn Ficarra (Crazy Stupid Love) et portée par Tina Fey et Margot Robbie démarre à la quatrième place avec 7,6 millions de dollars récoltés dans 2374 salles pour un budget de 35 millions. Cela peut être remboursé sur la durée, mais rien n’est joué pour l’instant.
Gods of Egypt boucle le top 5 avec 5 millions de dollars supplémentaires, soit 22,8 en quinze jours. Le péplum d’Alex Proyas (The Crow), très mal accueilli par la presse, est encore très loin de rentrer dans ses frais, puisqu’il a coûté 140 millions de dollars sans compter sa promotion. Notons que Spotlight, qui a reçu l’Oscar du meilleur film le 28 février dernier, est ressorti dans 500 salles et a rapporté 1,8 million de dollars supplémentaires (41,6 en tout aux USA). C’est un joli score étant donné qu’il est déjà disponible en DVD et blu-ray là-bas.