12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Culture+

Box office US : «Le Hobbit, la Bataille des cinq armées» cartonne

Numéro un au box-office devant Annie et La Nuit au Musée 3, le troisième Hobbit réalise le plus faible démarrage de la trilogie en trois jours mais cartonne en cinq jours et à l’international. La guerre est terminée. Le Hobbit : La Bataille des cinq armées conclut la trilogie du Hobbit au cinéma et vient de sortir aux USA. Le résultat paraît bien timide à première vue. La Bataille des cinq armées démarre premier du box-office avec 56,22 millions de dollars. C’est très bien, mais c’est le plus faible démarrage des trois films : pour son premier week-end en 2012, Un voyage inattendu récoltait 84,6 millions (toujours le record du plus gros démarrage de décembre), et en 2013 La Désolation de Smaug raflait 73,6 millions. La Bataille réalise le treizième meilleur démarrage de l’année 2014, juste au-dessus des Nouveaux héros (56,21 millions) et juste en-dessous de 22 Jump Street (57 millions). Et, sans tenir compte de l’inflation, c’est le cinquième meilleur démarrage seulement des six films réalisés par Peter Jackson, devant La Communauté de l’anneau (47,2 millions en décembre 2001). Que des mauvaises nouvelles ? Pas si vite. Déjà, le film est sorti le 17 décembre aux USA, et a récolté la somme énorme de 90,6 millions en tout en cinq jours (Un voyage inattendu avait raflé 100 millions en cinq jours). De plus, Le Hobbit 3 a déjà raflé 265 millions dans le reste de la planète ! La conclusion est simple : même en accusant la tendance à la baisse de la trilogie du Hobbit, La Bataille des cinq armées s’annonce comme un gros hit et devrait facilement atteindre les 800 millions de dollars au box-office mondial. Deuxième nouveauté du week-end, La Nuit au musée : Le Secret des pharaons, troisième film de la série, ne fait pas le poids face à la conclusion épique du Hobbit. Seulement 17,3 millions pour son premier week-end, ce n’est vraiment pas terrible. C’est même catastrophique si on le compare au démarrage du deuxième volet, qui flambait à 54,1 millions en mai 2009. OK, La Nuit au musée 2 n’avait pas à battre Le Hobbit mais Terminator Renaissance. Et La Nuit au musée 2 avait gagné. En tous cas, c’est une nouvelle déception au box-office US pour Ben Stiller, qui n’a connu qu’un seul succès récemment, celui de Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (où il ne joue pas en vrai mais double le lion Alex). Le Casse de Central Park, Voisins du troisième type et La vie secrète de Walter Mitty ont été des échecs. Le Secret des pharaons (budget estimé : 127 millions) s’annonce aussi donc comme un échec, d’autant plus malheureux qu’il s’agit là du dernier rôle en chair et en os du regretté Robin Williams. Troisième nouveauté (après on arrête), Annie effectue aussi un faible démarrage, avec 16,3 millions de dollars. C’est très nettement insuffisant pour un film au budget estimé de 65 millions et qui s’adresse en priorité à un public américain. Nouvelle adaptation de la comédie musicale éponyme de Broadway (John Huston avait signé le film en 1982) qui raconte les aventures d’une orpheline new-yorkaise qui rencontre le maire de New York, Annie cru 2014 a embauché Will Gluck (l’excellent Easy Girl) à la réalisation, et Quvenzhané Wallis (révélée dans Les Bêtes du Sud sauvage), Jamie Foxx et Cameron Diaz sont au casting. Jay-Z et Will Smith ont produit le film au sein du studio Sony. Vu les critiques négatives sur Annie, ça sent le roussi. Sony aurait mieux fait de sortir L’Interview qui tue à la place. Sous l’assaut conjugué de ces trois nouveautés et surtout du Hobbit, Exodus : Gods and Kings tombe en quatrième position avec 8 millions de dollars récoltés en trois jours. Une baisse de 66,6% (sans blague) par rapport à son précédent week-end. Et seulement 38,9 millions récoltés aux USA. Le film n’aurait tout simplement pas réussi à mobiliser le public religieux des Etats-Unis. Heureusement, comme prévu, les nouvelles sont meilleures à l’étranger. Exodus a gagné 61,2 millions de dollars en-dehors des Etats-Unis et pourrait donc songer à rembourser son budget de 140 millions. Enfin, Katniss n’en a pas fini avec le Capitole -pardon, le box-office américain. Hunger Games : La Révolte (Partie 1) trouve encore la force de rafler 7,7 millions pour son cinquième week-end aux USA. L’avant-dernier Hunger Games approche les 640 millions de dollars de recettes planétaires : c’est toujours le plus faible score des trois films Hunger Games (le premier film avait terminé sa carrière à 691,2 millions, et L’Embrasement à 864,9 millions) mais la deuxième partie de La Révolte en novembre 2015 devrait tout brûler sur son passage.

Related posts

8e édition de la «Afac Film Week» : Le documentaire «Atlal» de Djamel Kerkar projeté à Alger

courrier

4E centenaire de la mort de Cervantes : lancement à Alger d’un cycle de projections

courrier

Après 27 ans de fermeture : Le Mausolée royal de Maurétanie (Tipasa) rouvert au public

courrier

Oscars : Will Smith s’excuse publiquement pour avoir giflé Chris Rock

courrier

Constantine : Lancement de la troisième édition de « Ciné Cirta »

courrier

Box-office US : Liam Neeson terrasse Le Hobbit avec Taken 3

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.