12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Bouira : les prix des fruits et légumes s’envolent

Les prix des fruits et légumes connaissent, ces deux dernières semaines, une augmentation à travers l’ensemble des marchés de la wilaya de Bouira. Lors d’une virée effectuée hier dans quelques marchés de proximités à travers le chef-lieu de wilaya, nous avons remarqué que les prix des produits de large consommation ont doublé, voire triplé pour quelques uns. Les citoyens, notamment ceux aux revenus modestes, qui se rendent dans ces marchés reviennent bredouilles. Les produits exposés dans les marchés sont, vraiment, hors de portée des petites et moyennes bourses. Ils sont nombreux les citoyens qui peinent à remplir le couffin à cause de cette augmentation des prix. À titre d’exemple le poivron oscille entre 100 et 120 DA le kilogramme, la tomate à 100 DA, le prix de la pomme de terre qui était de 40 DA vers la fin de la semaine écoulée était de 60 DA dans la totalité des marchés visités hier; la courgette était proposée à 150 DA et enfin la carotte a 120DA. Quelques commerçants que nous avons interrogés sur cette augmentation inexpliquée des fruits et légumes pointent du doigt les grossistes. D’autres nous dirons que plusieurs marchés de gros sis dans les wilayas limitrophes, comme Alger, Blida et Médéa, d’où les commerçants de Bouira s’approvisionnaient d’habitude sont fermés depuis quelques jours ce qui fait que ces marchands sont contraint ‘’d’envahir’’ le marché de gros de la wilaya de Sétif et de Béjaïa. Le marché de gros des fruits et légume de la commune d’Akbou, d’où s’approvisionnent d’habitude quelques commerçants de la wilaya de Bouira a été fermé par les habitants des quartiers voisins. Les citoyens en colère bloquent depuis six jours déjà l’accès à ce marché. Ces derniers réclament la fixation des heures d’ouverture et de fermeture de ce marché. Cependant, aucune explication fiable ne nous a été donnée par les services et de la direction du commerce de la wilaya de Bouira quant à cette augmentation vertigineuse des prix des fruits et légumes.
Omar Soualah

Related posts

Constantine : 600 arbustes d’ornement mis en terre dans diverses communes

courrier

Affaire des 80 logements sociaux de TInebdar (Béjaïa) : la commune gagne la bataille judiciaire

courrier

El-Asnam (Chlef) : Des agriculteurs appellent au renforcement de l’irrigation

courrier

Développement à Adrar : de gros efforts pour une nouvelle dynamique

courrier

VIOLATION DES DROITS DE L’HOMME, NÉGATION DU PROCESSUS DE PAIX : Le Maroc s’isole de la communauté internationale    

courrier

Oum El Bouaghi : Aïn El Beïda promue au rang de chef-lieu de commune ?

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.