Zerouati

Blida : Zerouati procède au lancement d’une large campagne de nettoyage

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati a procédé, lundi dernier à Blida, au lancement d’une large campagne de nettoyage ayant ciblé différentes communes et daïras de la wilaya.

La campagne vise l’éradication des décharges anarchiques ayant proliféré, dernièrement, à travers les artères de la ville de Blida, jadis réputée pour être la «ville des Roses». Mme. Zerouati a donné le coup d’envoi de l’opération à partir de la cité des bananiers avec une large participation des associations du domaine environnemental et des citoyens de la wilaya qui se sont lancés le défi de restituer le visage avenant de leur cité et d’en effacer l’empreinte «sombre» laissée par l’épidémie du choléra. L’opération, marquée par l’enlèvement des déchets et la mise en terre d’arbres et de plantes ornementales, s’est déroulée dans une belle ambiance de travail, ayant suscité l’admiration de la ministre, qui a salué l’»intérêt des citoyens pour cette campagne et leur détermination à restituer le beau visage de leur cité». Elle a affirmé, à cette occasion, l’engagement du ministère de tutelle à «encourager et soutenir toutes les initiatives visant la consécration d’un environnement propre».
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables a lancé, à l’occasion, un appel aux habitants de Blida en vue de participer à la première édition du concours du Président de la République de «la plus belle ville verte», dont les résultats seront annoncés le 25 octobre prochain. Elle a estimé que la ville de «Blida dispose de tous les atouts l’habilitant à gagner ce prix, si tout est mis en œuvre pour ce faire». Selon Mme. Zerouati, la visite d’aujourd’hui a pour objectif de régler les problèmes accusés par la wilaya en matière de prise en charge des déchets, dans l’attente, a-t-elle dit, de la prise de mesures radicales, qui ne pourront être consacrées qu’a travers l’élargissement du dialogue entre les autorités locales et la société civile, qu’elle a qualifié de «partenaire essentiel» dans la consécration d’un environnement propre.
A noter que la wilaya de Blida a lancé dernièrement une campagne de rattrapage de large envergeure visant la levée des amas d’ordures amoncelés au niveau de ses rues et cités, dont particulièrement les communes de Blida, et Ouled-Aich. L’opération a donné lieu à l’enlèvement de centaines de tonnes de déchets, amoncelés au niveau des rues et des trottoirs, à cause notamment d’un déficit accusé en matière des conteneurs à déchets.