Femme rurale

Blida : Programme de soutien pour plus de 300 femmes rurales

Un important programme de soutien et d’accompagnement de la femme rurale a été mis au point par la Conservation des forêts de Blida en coordination avec différents partenaires, en vue du développement de ses activités pour marquer sa contribution à l’économie nationale, a-t-on appris, jeudi, auprès des responsables de cette direction.

Selon Naima Michalik, experte en forêts, ce programme d’importance vise l’accompagnement et soutien de plus de 300 femmes rurales recensées à ce jour, au titre du programme de recensement des femmes rurales lancé l’été dernier et qui se poursuit pour connaître les ressources dont dispose la wilaya, en la matière », a-t-elle souligné. Elle a ajouté que la wilaya recèle « un important réservoir » de femmes rurales activant dans divers domaines, dont la confection de confitures traditionnelles d’agrumes, de fromages artisanaux, d’huiles aromatiques et médicinales, la transformation du caroubier, et le séchage de fruits, outre la distillation de l’eau de rose, et la confection du célèbre plat de la « Hammama » réputé à Blida. Ce programme vise l’encouragement de la femme rurale à créer sa propre micro entreprise, ou à intégrer des coopératives collectives, et stipule son accompagnement pour atteindre cet objectif, à travers l’activité de la cellule de le femme rurale comptant des représentants des services des forêts, des services agricoles, et de la chambre d’agriculture, parallèlement à la coordination des efforts avec l’ensemble des partenaires concernés, dont les dispositifs de soutien mis en place par l’Etat. Après avoir souligné les nombreux programmes de développement initiés, ces dernières années, au profit des femmes rurales pour les encourager à revenir dans leurs région d’origine, Naima Michalik s’est facilité du fait que la femme rural « aspire désormais à élargir ses activités. Une action dans laquelle la conservation des forêts entend lui assurer son appui, au titre de ce programme ». Il s’agit, a-t-elle expliqué, de lui assurer une aide en matière de développement des produits, conformément à ce qui a cours sur le marché, aux volets qualité, emballage et étiquetage, voir même la commercialisation du produit et son exportation. Le programme de célébration de la Journée mondiale de la femme rurale, mis au point par la conservation des forêts de Blida, constituera une opportunité pour elle (femme rurale) pour consacrer cet objectif, durant la durée de cette manifestation, soit une semaine. Selon Mme Michalik, le programme prévu au lancement le 18 du mois en cours, prévoit l’organisation notamment d’un salon des produits agricoles de la femme rurale, en plus de communications sur les modalités de création de coopératives agricoles et leur importance dans la promotion de la femme rurale, outre les bonnes méthodes d’industrialisation des aliments. La manifestation, qui verra la participation de nombreux partenaires, associations et organismes, donnera, également, lieu à des opérations de sensibilisation des femmes rurales sur les produits et offres des assurances agricoles qui sont mis à leur disposition, tout en constituant un espace d’échanges d’expériences et de savoir faire entre les participantes, et de promotion de leurs produits.