ALG

Bénin 1 – Algérie 0 : Les Verts retombent dans leurs travers

Impuissants furent les joueurs de la sélection algérienne hier à Cotonou face à une équipe béninoise pourtant en infériorité numérique pendant pratiquement toute la seconde période après l’expulsion de son capitaine et meilleur joueur, Sessegnon, à la 54’.

La première défaite des Verts, version Belmadi, se dessinait dès la première période pendant laquelle les Algériens ont rendu une copie des plus médiocres. Figurez-vous, que le gardien adverse n’a été mis en danger à aucun moment. Les locaux, eux, ont profité d’une énième erreur défensive pour inscrire leur seul but de la partie à la 18’ par Almeida.
La sélection nationale, dont l’effectif a connu pas moins de cinq changements par rapport au onze qui a joué le match aller vendredi dernier à Blida, a tenté de revenir avec de meilleures intentions en seconde période. L’entraineur Belmadi a carrément changé son système de jeu pour passer du 4-3-3 au 4-4-2. L’expulsion du capitaine des Écureuils a poussé le driver national a encore changer de tactique pour opter à un système de jeu ultra offensif. Malgré cela, les coéquipiers de Bounedjah, entré en début du deuxième half, sont restés muets. Même avec un temps additionnel de..10 minutes accordé par l’arbitre, le score ne va pas changer. La barre transversale a même suppléé le keeper du Bénin dans les ultimes instants de la partie en repoussant le tir excentré fulgurant d’Ounas. Les Fennecs, qui reviennent désormais à la case départ, devront patienter pour sceller leur qualification à la CAN-2019, bien qu’ils conservent la première place du groupe B avec 7 points, mais qu’ils partagent avec leur bourreau du jour, tout en disposant d’une meilleure différence de buts. Une chose est sûre : un gros travail attend Belmadi dont le choix de certains joueurs dans ce match a suscité des interrogations.
Hakim S.