BENGRINA

BENGRINA EN MEETING À CONSTANTINE : «Je salue le peuple qui refuse toute ingérence»  

Le président du parti politique, El Binaa, et candidat au prochain scrutin présidentiel du 12 décembre, Abdelkader Bengrina, a animé, dans la matinée d’hier, à Constantine, un meeting populaire au  14e jour de la campagne électorale, pour le prochain scrutin. Le candidat du parti islamiste, tout comme ses quatre concurrents, à la prochaine présidentielle, a sauté, sur l’occasion de la récente résolution adoptée par le Parlement européen, qui a épinglé le pouvoir algérien sur les questions des droits de l’homme et des libertés dans le pays. « Je salue le peuple algérien qui s’est élevé comme un seul homme pour dire non à toute forme d’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays « , a déclaré le candidat islamiste, sous les applaudissements des présents. Le dissident du parti MSP, a axé son intervention, devant ses militants et autres sympathisants, sur le volet spirituel de la Nation algérienne, considérant cette ville comme le ‘’pôle de l’identité de la Nation algérienne, et la capitale des sciences et du savoir, ayant enfanté de nombreux penseurs », en citant notamment Abdelhamid Ben Baddis.  Il s’est engagé à ce sujet, s’il venait à gagner la confiance des Algériens, pour la création d’un Haut Conseil de la Fatwa, pour mettre fin, a-t-il expliqué, aux fatawi de tout-venant et autres fausses interprétations des notions de l’Islam. Il a en outre promis, s’il est élu président de la République, le développement de l’enseignement supérieur, la santé, la formation, et la création d’un pôle économique et scientifique, en investissant dans le capital humain, base de tout développement, sans trop s’étaler sur les modalités pour y parvenir. Le candidat Bengrina a conclu son meeting de Constantine en remerciant les Algériens, qui, a-t-il souligné, en dépit de nos différences sur notamment la question de la prochaine élection, et des visions de sorties de crise, se sont dressés à l’unisson contre toute velléité étrangère dans les affaires intérieures du pays. Le candidat Bengrina, doit se rendre, cet après-midi, dans la ville de Batna, pour tenir une autre rencontre avec les militants du parti, dans le cadre de la campagne électorale du prochain scrutin présidentiel.
B.O.