Benbaâziz (boxe) : «Le premier combat est toujours difficile»

Le boxeur algérien Réda Benbaaziz, vainqueur de l’Egyptien Mahmoud Abdelaal à l’unanimité des juges (3-0), dimanche à Rio Centro en seizième de finale du tournoi des Jeux Olympiques 2016, a estimé que le combat a été difficile malgré sa domination.

«Le premier match dans un tournoi est toujours difficile, d’autant que c’est ma première participation aux Jeux Olympiques. Dieu merci, j’ai bien géré le combat en dépit de certaines difficultés lors du troisième et dernier round. Tous les combats à ce niveau sont difficiles », a déclaré Benbaâziz à l’envoyé spécial de l’APS à Rio de Janeiro. Pour ses grands débuts olympiques, le natif d’Akbou (Béjaïa) a largement dominé son adversaire notamment lors des deux premiers rounds, envoyant même l’Egyptien Abdelaal au tapis au premier round. Alors qu’il se dirigeait vers un combat tranquille, Benbaaziz a reçu lors du troisième round un coup qui a failli lui coûter cher. « J’ai reçu un coup irrégulier, c’était difficile sur le champ mais j’ai bien réagi et j’ai su reprendre la direction du combat pour m’imposer », s’est-il réjoui.En huitième de finale de la catégorie des 60 kg, Réda Benbaaziz affrontera le Russe Abourashidov Adlan qui s’est imposé de son côté contre Kathua Tadhius.
Une confrontation qui promet entre deux boxeurs se connaissant bien, puisqu’ils se sont déjà affrontés en 2015 dans un combat semi-professionnel. « Je connais bien le Russe Abourashidov, on s’est rencontrés lors d’un combat de la WSB (semi-professionnel) en 2015 à Blida et j’avais gagné. C’est un boxeur très offensif, on va bien l’étudier pour mieux l’aborder. Je ferai le maximum pour passer en quart de finale », a-t-il expliqué. Interrogé sur son objectif lors du tournoi olympique de Rio, Benbaaziz a répondu qu’il tenterait de réaliser le meilleur parcours possible. »Pour ma première participation à des Jeux Olympiques, mon objectif est de passer le maximum de tours. Je vais gérer combat par combat », a-t-il dit.

Hamadache:  »Keddache était un peu brouillant »
L’entraîneur de l’équipe algérienne de boxe Rabah Hamadache a estimé que son pugiliste Zohir Keddache était « un peu brouillant » lors de son combat perdu face à l’Irlandais Donnelly Steven Gerard, dimanche à Rio en seizièmes de finale de la catégorie des 69 kg des Jeux Olympiques 2016.
« C’était sa première participation aux Jeux Olympiques, il voulait vraiment la victoire mais il n’a pas su la construire. Il était un peu brouillant contre un adversaire tout juste moyen. Il n’a pas bien géré son combat », a déclaré Hamadache à l’envoyé spécial de l’APS à Rio de Janeiro. Pour sa première sortie dans un tournoi olympique, Keddache (30 ans) a été dominé par l’Irlandais Donnelly, vainqueur aux points à l’unanimité des juges. « Keddache possédait les moyens de s’imposer, malheureusement il n’a pas bien construit ses attaques dans ce combat. Il faut dire qu’il manque d’expérience », a-t-il expliqué.
Lors de la même journée, Réda Benbaaziz a validé haut la main sa qualification pour les huitièmes de finale de la catégorie des 60 kg en dominant l’Egyptien Mahmoud Abdelaal aux points et à l’unanimité des juges. « Réda a bien géré son combat, notamment dans les moments difficiles lors de la troisième reprise. Il méritait largement sa qualification. Maintenant, il faut récupérer et préparer le prochain combat contre le Russe Abourashidov Adlan. Ce sera difficile, mais notre pugiliste a les moyens de le battre », a estimé Hamadache. L’Algérie participe aux Jeux de Rio de Janeiro avec huit boxeurs dont le médaillé de bronze au dernier championnat du monde de Doha, Mohamed Flissi.La Fédération algérienne de boxe et la direction technique nationale se sont fixé comme objectif de retrouver le podium olympique après huit ans de disette.