RCD

BELLICISME DU MAKHZEN CONTRE L’ALGÉRIE : Le RCD appelle les autorités du pays à adopter une riposte ferme et déterminée

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) qui vient d’annoncer le report de la session ordinaire de son secrétariat national, prévue le 2 août à Alger, en raison de la situation sanitaire que vit le pays, a appelé les autorités à apporter une riposte à la mesure des élucubrations du Makhzen marocain et du Maroc qui a remis en cause la souveraineté nationale en défendant, un prétendu droit à l’autodétermination de la Kabylie. Le parti estime que le Maroc est allé trop loin dans ses attaques contre le pays et que cela nécessite une riposte adaptée et ferme de l’Algérie. C’est une position que devrait adopter l’ensemble de la classe politique algérienne car les propos du représentant permanent du Maroc à l’ONU, sont gravissimes et portent atteinte à la souveraineté du pays. Les formations politiques doivent défendre les intérêts stratégiques du pays et surtout défendre les positions exprimées par les hautes autorités du pays en matière de politique étrangère. La dernière sortie médiatique du MSP qui avait appelé les autorités du pays à dénoncer un coup d’état en Tunisie, va à l’encontre des intérêts stratégiques du pays. Les partis politiques doivent savoir que la politique étrangère du pays doit être défendue contre vents et marées car, elle représente une vision exprimée par le peuple et au nom du peuple. Le RCD a montré la voie en appelant à faire preuve de fermeté envers le Maroc et son Makhzen qui ne rate aucune occasion pour exprimer son bellicisme à l’égard de l’Algérie. Face aux dangers qui guettent le pays, il est urgent de construire un large front interne car les défis sont grands. Les ancrages et les référents idéologiques des partis politiques algériens doivent s’effacer quand il s’agit de défendre le pays et sa souveraineté. Le RCD l’a clairement fait et exprimé, aux autres partis de lui emboiter le pas.
Slimane B.